14. Diversification

Canal public / CAP

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Utiliser un lien permanent pour partager dans les medias sociaux

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

Postez les commentaires avec des adresses email (confirmation de l'email est nécessaire afin de publier le commentaire sur le site internet) ou veuillez S'identifier poster un commentaire

5. Structures d’encadrement Des structures existent pour l’encadrement de la création d’une activité de diver sification. Diversiferm C’ est une association de compétences qui a pour but d’accompagner les agriculteurs - transformateurs et les artisans de l’agro - alimentaire dans leurs productions de denrées aliment aires artisanales et la commercialisation via les circuits courts ( site internet ). Accueil champêtre de Wallonie Cette structure vous accompagne de la création de votre projet à sa finalisation, que ce soit pour ava ncer avec l’administration, vendre son produit, créer un business plan ou se réinventer en communication dans les différents types de diversification ( Site internet ).

2. ➢ Transformation et vente en circuit court La transformation et la commercialisation des produits de la ferme permet tent de valoriser la production artisanale en créant une plus - value sur les matières premières. La commercialisation peut se faire en circuit court de différente s manière s : vente via un intermédiaire, magasin à la ferme, sur des marchés hebdomadaires ou des marchés artisanaux, distribut eur automatique, ... Le choix d’un de ces moyens se définit selon les motivations de l’exploitant et de la situation géographique de la ferme. Des métiers de bouche peuvent également se faire directement par l’agriculteur dans son exploitation comme la bouch erie ou la boulangerie. ➢ Restaura tion Certains agriculteurs vont plus loin dans la transformation et la commercialisation en proposant un service de restauration au sein de leur exploitation de manière ponctuelle ou régulière. Un excellent moyen pour le consommateur de découvrir des menus comp osés principalement de produits de saison issus de l’agriculture wallonne. Précisons également qu’il existe le label de « Ferme Gourmande® » qui répond à un cahier de charges précis où l’agriculteur - restaurateur propose une cuisine de terroir composée maj oritairement des productions de sa ferme et des fermes voisines. ➢ Ferme pédagogique Ce sont des fermes élevant des animaux et/ou cultivant différentes productions végétales qui accueillent dans le cadre scolaire ou extra - scolaire des visiteurs dans un but p édagogique. Elles proposent dans certains cas des stages à la ferme ou l’organisation d’anniversaire pour les plus jeunes à la ferme. ➢ Accueil social rural Ce sont des fermes qui accueillent un public en difficulté dans le but d’échanges, de bénéfices soci aux mutuels et de mieux - être physique, social et mental de ce s personnes . Le terme « personne en difficulté » englobe beaucoup de groupes d ’ individus puisqu’il peut s’agir de personnes en situation d’isolement, en période de crise, handicapés physiques ou m entaux, d’autistes, de réfugiés, d’enfants en décrochage scolaire, d’occupants d’un hôpital psychiatrique, de personnes en burn - out, .. .

4. • Objectif de modernité : s’adapter aux changement commerciaux et sociétaux, répondre à la demande des consommateurs. Focus sur les aides à l’ investissement Pour la diversification, les agriculteurs/horticulteurs peuvent prétendre aux aides à l’investissement. Cependant , en fonct ion du domaine d’activité envisagé pour cette diversification, il faudra solliciter soit les aides aux investissements; soit l’aide à la diversification non - agricole. Sont concernés par l’aide à la diversification non - agricole, les domaines d’activités sui vant : • A gritourisme : aménagement de bâtiments pour l’hébergement (gîtes, chambres d’hôtes, fermes - auberges, ...) , aménagements extérieurs améliorant l’accessibilité ou travaux paysagers, développement de l’utilisation des TIC, ... • A ccueil social et/ou pédagog ique : acquisition/construction/aménagement d’infrastructures d’accueil dans le domaine social (accueil de personnes handicapées, fermes de ressourcement,...) ou accueil pédagogique (fermes pédagogiques accueillant des groupes scolaires, des mouvements de je unesse,...); • Transformation de produits n’appartenant pas à l’annexe 1 du TFUE 1 : achat de matériel, acquisition/ construction/aménagement/équipement de locaux, ... • Vente à la ferme de produits issus de l’exploitation et n’appartenant pas à l’annexe 1 du TF UE : acquisition/ construction/aménagement/équipement de bâtiments/locaux, achat de matériels liés à l’activité de vente (comptoirs frigos, frigos de stockage, distributeurs automatiques de produits alimentaires, ...), achat de véhicules utilitaires spéci fi q uement dédiés au transport de produits fi nis destinés à la vente, ... • Création et/ou aménagement d’infrastructures privées de loisirs productrices de revenu; • Artisanat : artisanat d’art, création de vêtements, de jouets en bois,...; • Equipement pour des services en milieu rural : équipements liés à l’entretien de sentiers, balisage, matériel de déneigement. 1 Traité de fonctionnement de L’Union Européenne https://eur - lex.europa.eu/legal - content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:12012E/TXT

1. Pour maximaliser les marges brutes des productions, et donc un revenu, sur un marché extrêmement compétitif, l'agriculteur peut être amené à adapter certaines de ses pratiques et éventuellement à se diversifier. La diversification agricole est le développement de plusieurs activité s alternatives rémunératrices au sei n même de l’exploitation agricole qui ne sont pas traditionnelles . Cette diversification est par conséquent réalisée avec les biens mobiliers et immobiliers, ainsi que les moyens humains de l’exploitation. La diversification fait référence à la pluriactivi té. On distingue deux formes de base de diversification : • La diversification purement agricole permet d’élargir la base de production (culture et élevage) dans la ferme. Elle peut faire preuve d’innovation ou de transposition géographique. On peut citer à titre d’exemple s : élevage de Bufflone en Wallonie, culture de quinoa, culture de champignons, légumes industrielles, travaux agricoles pour tiers, ... • La diversification structurelle et entrepreneuriale correspond au développement d’activités agricoles et non agricoles sur l’exploitation même . Des exemples de ce type de diversification sont : l’agro - tourisme, la transformation et vente en circu i t court, logement à la ferme, ... Différents types d’activité de diversification à la ferme De nombreuses formes de diversification existent et nous allons vous exposer celles se rapportant spécifiquement à la diversification structurelle et entrepreneuriale : ➢ Logement à la ferme : Log er des gens dans les exploitations agricoles permet aux exp loitants de partager l eur passion du métier. Cette activité permet généralement de valoriser d’anciens bâtiments qui ne sont plus adaptés pour l’agriculture d’aujourd’hui (vie i lles étables, granges, ...). Les formes de logements à la ferme sont variées. Cito ns les gîtes à la ferme, les chambres d’hôtes, le camping à la ferme ou encore les logements insolites , ... . Diversification agricole Fiche t echnique I nstallation N° 14

3. ➢ Loisirs De nombreux loisirs peuvent se réaliser dans les fermes et leur alentour. En effet, c ertains agriculteurs prop osent des circuits champêtres à faire en famille ou entre amis, à pied ou en vélo afin de découvrir la campagne et le terroir wallon. Des visites de ferme peuvent également être proposée s , ainsi que l’organisation de Team building à la ferme. Certaines fermes p roposent parfois des loisirs plus farfelus comme le golf fermier, sentier pied nus, ... ➢ Location de salle s et séminaires Certaines infrastructures de fermes ne conviennent pas toujours à l’évolution des productions réalisées ou à la mécanisation. Dès lors, ces espaces sont aménagés en salle de banquet ou pour des séminaires et sont mis en location. Motivation de création d’ activités de diversification Les motivations de diversifications peuvent être nombreuses et provenir de facteurs externes ou internes à l’exploitation proprement dite. Cependant, elles peuvent se regroup er en deux catégories : • Soit permettre d’assurer la survie économique de l’exploitation agricole ; • Soit de développer de nouveaux débouchés économiques sur l’exploitation. Les objectifs et motivations se différencient en fonction du type de diversification qui est choisi : • Objectif économique : création de plus - value par la transformation et la vente directe , la réduction de dépendance à la PAC et la volatilité des prix des matières premières, l’agrandissement d u portefeuille client, le développement de nouveaux marchés, augmentation du nombre d’ échange s commercia ux , ... • Objectif patrimonial : valorisation du patrimoine foncier et/ou immobilier qui concerne principalement l’hébergement et l’agro - tourisme (gîtes à la ferme, chambres d’hôtes, camping à la ferme, ...) • Objectif création d’emploi et complé ment de revenu : généralement mis en place suite à l’arrivée d’un membre de la famille et afin de permettre de compenser le revenu qui est insuffisant pour l a m ain d’œuvre disponible. • Objectif de transmission : en vue de maintenir la nouvelle génération a u sein de l’exploitation agricole , afin d’assurer sa succession car la diversification répondra mieux à leur s attente s et leur s compétences techniques développée s .

Vues

  • 105 Total des vues
  • 88 Vues du Site web
  • 17 Vues incluses

Actions

  • 0 Partages sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 1

  • 7 fja.be