catalogue FJA 2019

Canal public / Folder

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Utiliser un lien permanent pour partager dans les medias sociaux

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

Postez les commentaires avec des adresses email (confirmation de l'email est nécessaire afin de publier le commentaire sur le site internet) ou veuillez S'identifier poster un commentaire

2.

4. SOMMAIRE

54. NOTES

55. NOTES

8. 8 FORMATIONS DE BASE COURS A & B, STAGES

1. CATALOGUE DES FORMATIONS Formations organisées en collaboration avec le centre de formation de la FWA et la participation de l’ UAW 2019

18. 18 12

56. COPYRIGHT PHOTOS @siquet.photographie © François-Xavier Cardon EDITEUR RESPONSABLE Guillaume Van Binst – FJA Chaussée de Namur, 47 5030 Gembloux FÉDÉRATION DES JEUNES AGRICULTEURS Chaussée de Namur 47 5030 Gembloux Tél : +32(0)81/62 74 41 info@fja.be www.fja.be

19. FORMATIONS CONTINUES COURS DE SPÉCIALISATION (COURS C) Les cours de spécialisation sont des formations destinées à ceux qui souhaitent se perfectionner ou se diversifier. Les candidats à l’installation pourront également y trouver des formations complémentaires aux cours A, B et au stage afin de compléter leur parcours de préparation à l’installation. Les formations marquées d’un astérisque * sont proposées par le centre de formation de la FWA.

33. 33 MAX 20 personnes DURÉE 8h de théorie LIEUX Perwez DATES juillet-décembre 2019 LES + Identifier les cultures pour lesquelles le désherbage mixte est possible, la conduite des cultures en désherbage mixte (matériel, période, sol...), ainsi que les opportunités et les limites (environnementales, techniques et financières) du désherbage mixte. CONTENU Par culture (céréales et cultures sarclées), présentation de la conduite, des opportunités et limites du désherbage mixte et les coûts associés, ainsi que des autres alternatives réduisant également l’utilisation des produits phytosanitaires. PRÉREQUIS Aucun PAF Gratuit DÉSHERBAGE MIXTE MÉCANIQUE/PHYTO : À QUEL COÛT ET POUR QUELLE RÉUSSITE ?*

6. Gérer, décider, travailler Tout savoir sur la PAC 38 Gestion des risques économiques sur mon exploitation de grandes cultures* 39 Comprendre son revenu en production laitière* 40 Comprendre son revenu en grandes cultures* 41 Comprendre son revenu en production viandeuse* 42 Environnement, énergie et biodiversité Développer des pratiques résilientes 43 aux événements climatiques : terres et élevage* Les taillis à (très) courte rotation et miscanthus 44 Energies à la ferme 45 Enregistrer ses pratiques, respecter les normes Conduite de véhicules agricoles - permis G 46 Se diversifier, transformer, vendre, accueillir Techniques de transformation et conservation des fruits et légumes 47 Vendre ses produits fermiers 48 Préparer une activité de diversification sur mon exploitation 49 Communiquer et s’informer Initiation aux réseaux sociaux 50 Réaliser des photos de qualité pour bien communiquer – Spécial smartphone 51 Introduction au marketing et à la communication en agriculture* 52 Perfectionner ses techniques d’animation 53 et de communication vers le grand public*

28. 28 MAX 10 personnes DURÉE 4h de théorie et 4h de pratique LIEUX Ciney et Faulx-les-Tombes DATES mars 2019 LES + Permettre aux éleveurs ovins de réduire la mortalité sur les nouveau-nés et ainsi gagner en productivité. Cette formation est également destinée à compléter la formation initiale en élevage ovin proposée en 2018, pour les personnes désireuses de se lancer dans cette spéculation. CONTENU Cette formation aborde les bonnes pratiques à apporter lors de l’agnelage et également dans les 48 heures après celui-ci. Les thèmes suivants seront abordés : agnelage, premiers soins aux agneaux, adoption, prise de colostrum, etc. Ces bonnes pratiques permettront de diminuer la mortalité des agneaux afin d’améliorer la rentabilité de son atelier ovin. PRÉREQUIS Aucun PAF 10 € PARTENARIAT CONDUITE DE L’AGNEAU NOUVEAU-NÉ

39. 39 MAX 20 personnes DURÉE 16h de théorie LIEUX Gembloux DATES juillet-décembre 2019 LES + Développer des compétences en matière de gestion globale (marchés, contrats, assurances), dans l’optique d’assurer une meilleure rentabilité, d’évaluer ses performances technico-économiques et d’encourager une gestion anticipative de son exploitation. CONTENU Présentation des marchés agricoles et des marchés à terme, des contrats dans l’organisation des opérations d’une exploitation et des assurances. Évaluer le niveau de compétitivité de son exploitation. Étude de cas : étudier la situation d’une exploitation, identifier les principaux risques et élaborer un plan d’action. PRÉREQUIS Maîtriser les paramètres technico-économiques de son exploitation PAF Gratuit GESTION DES RISQUES ÉCONOMIQUES SUR MON EXPLOITATION DE GRANDES CULTURES*

23. 23 MAX 15 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Mons DATES février-mars 2019 LES + L’homéopathie en médecine vétérinaire constitue une alternative pouvant intéresser l’ensemble des éleveurs qui cherchent à diminuer le recours aux thérapies classiques coûteuses et à limiter les résidus de matières actives dans le produit fini. CONTENU Apprendre les bases thérapeutiques de l’homéopathie et son adaptation en élevage, reconnaitre les symptômes et observer les signes d’un animal malade, mettre en place les mesures de prévention et favoriser l’immunité et le bien-être du troupeau, reconnaitre les pathologies fréquentes en élevage, collaborer avec son vétérinaire, administrer les traitements homéopathiques, suivre les étapes de guérison. PRÉREQUIS Connaissance de base en élevage bovin PAF 10 € HOMÉOPATHIE EN ÉLEVAGE BOVIN

30. 30 MAX 30 personnes DURÉE 21h de théorie et 6h de pratique LIEUX Ciney DATES octobre-décembre 2019 LES + Initier à la conduite d’un élevage caprin les personnes désireuses de se lancer dans cette spéculation afin de contribuer au développement de la filière en Wallonie. CONTENU Au niveau de la théorie, acquérir des connaissances sur la situation et la législation du secteur, déterminer ses objectifs de production, assurer la conduite du troupeau et des prairies, alimenter et assurer la conduite sanitaire du troupeau, choisir le matériel et concevoir les infrastructures, s'initier à la production de lait et sa commercialisation. Du côté pratique, visiter des chèvreries et découvrir les différentes techniques de contention et de manipulation des caprins. PRÉREQUIS Aucun PAF 40 € PARTENARIAT INITIATION À L’ÉLEVAGE CAPRIN

29. 29 MAX 10 personnes DURÉE 6h de théorie et 6h de pratique LIEUX Gembloux DATES janvier-mars 2019 LES + Présenter les technologies disponibles pour les éleveurs et les personnes désireuses de se lancer dans cette spéculation afin de contribuer au développement de la filière en Wallonie et simplifier la conduite du troupeau. CONTENU Tout d’abord, il y aura une formation au logiciel Ovitrace qui permet de gérer son troupeau d’un point de vue traçabilité, démarches administratives, carnet sanitaire, etc. Ensuite sera abordé le bouclage électronique des animaux pour une diminution de la charge administrative, sur base d’exposés théoriques et de visites en bergeries. Finalement, nous présenterons des outils pour gérer les lots d’animaux et faciliter les décisions par rapport aux critères et objectifs de production. PRÉREQUIS Aucun PAF 10 € PARTENARIAT SIMPLIFIER LE TRAVAIL DE L’ÉLEVEUR OVIN VIA LA TECHNOLOGIE

38. 38 MAX 10 personnes DURÉE 15h de théorie LIEUX Gembloux DATES janvier-mars 2019 LES + Les agriculteurs délaissent trop souvent les démarches administratives et font appel à des aides extérieures pour les épauler dans cette gestion administrative. Malgré cette aide extérieure, il est important de comprendre les documents à remplir, les aides demandées, les règles à respecter pour recevoir ces aides etc. CONTENU Connaitre les deux piliers de la PAC et les différents paiements que ceux-ci regroupent. Pouvoir remplir soi-même la déclaration de superficie et les demandes de primes ou comprendre le travail du consultant. Connaitre la conditionnalité et éviter des sanctions administratives. Connaitre les aides adaptées aux différents secteurs de production et à la diversification (gîte, fermes pédagogiques, magasins, etc.). PRÉREQUIS Connaissance du monde agricole PAF 10 € TOUT SAVOIR SUR LA PAC GÉRER, DÉCIDER, TRAVAILLER

22. 22 MAX 10 personnes DURÉE 3h de théorie et 9h de pratique LIEUX Ciney DATES (2 formations) : 1er trimestre et 4e trimestre 2019 LES + Des pratiques améliorées permettent aux éleveurs de gagner du temps lors de la manipulation et la contention des bovins. Cela leur garantira une meilleure sécurité et peut-être d’éviter des accidents en cas de mauvaises techniques. CONTENU Comprendre les principes du comportement des bovins, manipuler les bovins en respectant le bien-être animal et la sécurité des intervenants: manipuler en sécurité un bovin, un lot d’animaux et un troupeau en case et au pré, maitriser le couchage d’un animal (rassemblement des animaux en prairie, utilisation d’un couloir de contention, maitrise de l’animal, maitrise du couchage, maitrise des nœuds principaux et licols) PRÉREQUIS Connaissance de base en élevage bovin PAF 10 € PARTENARIAT TRUCS ET ASTUCES POUR LA MANIPULATION DES BOVINS

44. 44 MAX 10 personnes DURÉE 3h de théorie et 5h de pratique (visite) LIEUX Perwez DATES février-mars 2019 LES + Permettre de maîtriser les coûts énergétiques de l’exploitation, de fournir une matière première intéressante pour les usages agricoles et de diversifier les sources de revenus agricoles. CONTENU Présentation de l’aspect phytotechnie des cultures de miscanthus et de TtCR (saule et/ou peuplier). Description des différentes filières de valorisation (énergie, paillage horticole, litière animale, ...). Présentation de différents modèles économiques (l’autoconsommation à la ferme, la production de chaleur renouvelable pour les riverains, la production de matières rémunératrices pour l’agriculteur).Visite de deux sites (lieux à déterminer) PRÉREQUIS Aucun PAF 10 € PARTENARIAT LES TAILLIS À (TRÈS) COURTE ROTATION ET MISCANTHUS

35. 35 MAX 10 personnes DURÉE 6h de théorie et 6h de pratique LIEUX Gembloux DATES janvier-juin 2019 LES + La mise en place d’un verger peut amener une diversification au sein des exploitations agricoles, tout en préservant et amenant une biodiversité. Couplée à la transformation des produits et à la vente directe, elle permet d’augmenter la marge des producteurs. Le mode de production biologique permet également d’écouler ses productions à des prix attractifs via des modes de commercialisation innovants qui répondent à la demande du consommateur et de la société. CONTENU Découvrir les principes liés aux étapes de la création d’un verger biologique composé de pommiers et de poiriers. Apprendre les bases pour conduire, entretenir et suivre son verger. Découvrir les notions de santé et de biodiversité au sein du verger. Séances pratiques pour apprendre la taille, la greffe et découvrir les différentes espèces. PRÉREQUIS Connaissances de base en agronomie PAF 20 € PARTENARIAT MISE EN PLACE ET CONDUITE D’UN VERGER BIOLOGIQUE

43. 43 MAX 20 personnes DURÉE 8h de théorie LIEUX Malmedy DATES janvier-juin 2019 LES + Développer des compétences dans la notion de gestion des risques climatiques, et ce notamment d’un point de vue administratif. Les pratiques culturales et d’élevage abordées lors de la formation permettront également aux participants d’évaluer leurs performances technico- économiques en lien avec ces pratiques plus résilientes. CONTENU Enjeux et effets probables du changement climatique annoncés sur la production agricole. Présentation des pratiques d’adaptation éprouvées pour les terres (prairies et cultures) et l’élevage ; des recherches en cours concernant la gestion des risques climatiques en agriculture et des systèmes d’assurances climatiques. PRÉREQUIS Aucun PAF Gratuit DÉVELOPPER DES PRATIQUES RÉSILIENTES AUX ÉVÉNEMENTS CLIMATIQUES : TERRES ET ÉLEVAGE* ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET BIODIVERSITE

45. 45 MAX 10 personnes DURÉE 6h de théorie et 4h de pratique (visite) LIEUX Gembloux DATES mars-avril 2019 LES + Beaucoup d’exploitations utilisent des sources énergétiques traditionnelles (électricité, mazout, etc.) et ne s’informent pas sur les possibilités énergétiques qui existent à l’heure d’aujourd’hui. Aussi, afin de maîtriser les coûts énergétiques de l’exploitation, il est important de connaitre sa consommation énergétique et les solutions pour l’optimiser et la réduire. CONTENU Réflexion sur l’énergie (contexte mondial, contexte wallon, ...). Où se cache l’énergie dans une exploitation agricole ? Notions d’énergie directe et indirecte. Quels outils pour analyser et optimiser l’énergie dans une exploitation agricole ? Quelles sont les pistes de réduction de consommation d’énergie ? Comment produire son énergie ? Solutions, aspects technico-économiques et législatifs. Visite de deux sites (lieux à déterminer) PRÉREQUIS Aucun PAF 10 € PARTENARIAT ENERGIES À LA FERME

27. 27 MAX 15 personnes DURÉE 8h de théorie LIEUX Gembloux DATES octobre-novembre 2019 LES + Les agriculteurs sont confrontés à de plus en plus de pression de la part des consommateurs, de la grande distribution, des cahiers des charges de certificateurs privés et de nouvelles exigences légales en termes de réduction de l'utilisation des substances antibiotiques. Par ailleurs, de plus en plus de bactéries deviennent résistantes aux molécules actuellement utilisées en santé animale et les éleveurs doivent donc trouver des alternatives à ces substances. CONTENU Faire un état des lieux sur la problématique liée aux antibiotiques et à l’antibiorésistance. Faire un rappel des exigences légales sur les utilisations des médicaments. Ensuite, aborder le sujet sur des applications pratiques en abordant la surconsommation et en démontrant les stratégies préventives. Enfin, présenter l’intérêt de la base de données BIGAME dans la gestion des antibiotiques sur la ferme. PRÉREQUIS Connaissance de base en élevage bovin PAF 5 € PARTENARIAT GESTION RAISONNÉE DES ANTIBIOTIQUES EN ÉLEVAGE BOVIN : THÉORIE ET APPLICATIONS

20. 20 MAX 6 à 10 personnes DURÉE 9h de théorie et 21h de pratique LIEUX Herve / Eupen, Surice et Neufmaison (1ère session) et Surice, Basse-Bodeux et Neufmaison (2ème session) DATES de janvier à mars 2019 (1ère session) et d’octobre à décembre 2019 (2ème session) LES + L’insémination de ses animaux comporte de nombreux avantages: autonomie d’action (choix du meilleur moment) et donc meilleur taux de réussite, animaux moins stressés, prévention du risque sanitaire (pas de germe extérieur), meilleur suivi de reproduction et réduction des coûts liés au vétérinaire. CONTENU Etudier l’appareil génital et le cycle de reproduction des bovins. Connaître les points critiques de l’insémination. Inséminer un bovin dans les conditions réelles de terrain. PRÉREQUIS Manipulation des bovins. Equipement et chaussures de protection individuels. PAF 100 € INITIATION À L'INSÉMINATION ARTIFICIELLE BOVINE PERFECTIONNER ET AMÉLIORER SES PERFORMANCES EN ÉLEVAGE

36. 36 MAX 15 personnes DURÉE 9h de théorie et 6h de pratique LIEUX Charleroi DATES janvier-juin 2019 LES + Mettre en place des systèmes de production efficaces et durables en réduisant l’application de produits phytosanitaires afin de préserver la biodiversité tout en maintenant les rendements. CONTENU Identification des principaux auxiliaires de culture (les différentes familles et leur biologie), reconnaissance au champ, repérage des leviers pour favoriser les auxiliaires de culture (éléments paysagers favorables, compréhension des impacts des pratiques culturales), présentation des différents types d'aménagements (rôle, composition, entretien, positionnement, coût, connexions, ...), présentation des résultats d'essais, visite d'une exploitation mettant en pratique ces techniques. PRÉREQUIS Diplôme/certificat en agriculture (minimum cours A) ou expérience en agriculture PAF 20 € LUTTE BIOLOGIQUE : FAVORISER LES AUXILIAIRES POUR OPTIMISER LA LUTTE CONTRE LES RAVAGEURS EN GRANDES CULTURES

25. 25 MAX 10 personnes DURÉE 16h de théorie et 4h de pratique LIEUX Bastogne DATES de janvier à juin 2019 LES + En terme d’innovation, l’autonomie alimentaire consiste en un nouveau système de production plus autonome, limitant les intrants, plus respectueux de l’environnement et permettant de garantir une alimentation saine et locale. La diminution de la dépendance aux marchés extérieurs permet également une optimisation de la production. CONTENU Implantation et croissance de l’herbe (conditions et méthodes), choix des mélanges et des espèces (choix, intérêts de différentes espèces, caractéristiques), entretien des prairies (gestion de la fertilisation, de la fauche, ..), récolte et qualité des fourrages (à quel stade récolter, différents modes de conservation, appréciations de la qualité des fourrages, valorisation des fourrages). PRÉREQUIS Connaissances de base en zootechnie et expérience pratique minimale en élevage PAF 10 € PARTENARIAT PRODUIRE DES FOURRAGES DE QUALITÉ EN QUANTITÉ EN VUE DE RENFORCER L’AUTONOMIE ALIMENTAIRE

26. 26 MAX 10 personnes DURÉE 8h de théorie et 3h de pratique (visite en ferme) LIEUX Gembloux DATES août-septembre 2019 LES + Dépourvu d’immunité à la naissance et donc sensible aux maladies, le veau doit recevoir une attention pointilleuse pour qu’il puisse correctement développer son métabolisme. Cela permet une prévention donc une meilleure maitrise de la santé pour une réduction des intrants chimiques en élevage. Un veau avec une bonne croissance sera par la suite, une génisse avec un âge au premier vêlage adapté aux objectifs de production et une croissance correcte. L’acquisition de ces compétences favorise la pérennité sanitaire du cheptel. CONTENU Permettre aux éleveurs d'apporter les soins optimaux aux veaux de premier âge. Les différentes thématiques abordées seront le logement, le colostrum ainsi que l'immunité et la vaccination. Grâce à la visite en ferme, les participants pourront évaluer si leur bâtiment est suffisamment bien adapté à leurs veaux et apporter les améliorations nécessaires. PRÉREQUIS Connaissance de base en élevage bovin PAF 10 € PARTENARIAT ÉLÉMENTS DE MANAGEMENT DES VEAUX EN PREMIER ÂGE

31. 31 MAX 20 personnes DURÉE 12h de théorie LIEUX Malmedy et Villers-sur-Semois DATES janvier-juin 2019 LES + Les clés de la réussite d’un élevage passent par une observation rigoureuse des animaux permettant de repérer divers phénomènes et de prendre les mesures nécessaires en fonction de ce qui est observé. Cette formation aura un impact positif sur la conduite d’élevage et la lutte contre le parasitisme, permettra de prendre des mesures préventives ou d’opérer des modifications dans le mode de conduite des animaux (à tous les niveaux) et ainsi de réduire les traitements curatifs. CONTENU Étude des principales maladies en élevage bovin, analyse d’un bilan sanitaire en élevage : indicateurs et points de repères. Identification des forces et des faiblesses des élevages en lien avec la santé des animaux : nutrition et ration alimentaire, ambiances des bâtiments, vaccination, gestion des parasites, manipulation des animaux, contention... Présentation et explications sur l’origine et les symptômes des pathologies couramment rencontrées en élevage. PRÉREQUIS Connaissance de base en santé animale et en soins aux animaux PAF Gratuit PARTENARIAT SE PERFECTIONNER EN SANTÉ ANIMALE : ÉLEVAGE BOVIN*

32. 32 PRODUIRE ET AMÉLIORER SES PERFORMANCES EN CULTURE MAX 15 personnes DURÉE 33h de théorie et 12h de pratique (visites en ferme) LIEUX Louvain-la-Neuve DATES janvier-décembre 2019 LES + Acquisition des notions de base de la conduite des cultures maraichères bio et connaissance des démarches nécessaires pour son projet d’installation/ diversification. Amélioration du revenu. Création d’emplois sur de petites surfaces. Réponses à la demande en produits locaux de qualité. CONTENU Découvrir les principes liés aux étapes de la création d’un maraichage bio, aux itinéraires techniques pour chaque type de légumes, à la gestion d’une exploitation maraichère (analyse de rentabilité), à la vente (étude de marché, marketing, normes hygiène) et à l’installation (financement, aides). Confronter les principes aux résultats et aux techniques appliquées sur le terrain. Visites sur le terrain chez différents types de maraîchers bio. Echanges basés sur les projets des participants. PRÉREQUIS Diplôme/certificat en agriculture (minimum cours A) ou expérience en agriculture. PAF 25 € PARTENARIAT S'INSTALLER EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE

41. 41 MAX 20 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Hannut DATES juillet-décembre 2019 LES + Un des composants de la durabilité au sein d’une exploitation, c’est la viabilité. Celle-ci implique la sécurisation économique des sources de revenus face aux aléas du marché et aux incertitudes actuelles. Comprendre le fonctionnement de sa comptabilité permet de ne plus rester passif face à son comptable! Ceci permettant de faire des choix stratégiques optimisés et d’acquérir des compétences pour analyser ses coûts de production. CONTENU Mieux comprendre son revenu : en identifier les composantes (paramètres influençant le revenu, évolution du revenu dans le temps, ...), présentation des outils de pilotage existants dans le contexte de la filière « grandes cultures », rédaction d’une fiche technique de l’exploitation. Gestion de la trésorerie. Comment identifier les leviers d’actions possibles à mettre en place dans son exploitation (analyse des données économiques de l’exploitation, identification de marges de progrès, mesure de l’efficacité économique de son exploitation) PRÉREQUIS Connaissance de base en comptabilité PAF Gratuit COMPRENDRE SON REVENU EN GRANDES CULTURES*

37. 37 MAX 15 personnes DURÉE 15h de théorie et 6h de pratique LIEUX Louvain-la-Neuve DATES septembre-décembre 2019 LES + Il est nécessaire de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires suite aux problèmes liés à la santé et relégués par les médias, aux règlements, etc. Cette formation permettra de mettre en place des systèmes de production efficaces et durables : en réduisant l’application de produits phytosanitaires afin de préserver la biodiversité tout en maintenant les rendements. CONTENU Renforcer ses pratiques de lutte intégrée afin de limiter l'utilisation des produits phytopharmaceutiques. Optimiser la pulvérisation des PPP, principe de bas-volume de pulvérisation, observation des cultures pour réduire les couts d'herbicides et de fongicides. Destruction physique des adventices: désherbage mécanique et travail du sol, plantes bio- indicatrices pour adapter les pratiques, utilisation des produits de bio- contrôle, adapter la sélection variétale. PRÉREQUIS Diplôme/certificat en agriculture (minimum cours A) ou expérience en agriculture PAF 20 € RENFORCER SES PRATIQUES DE LUTTE INTÉGRÉE AFIN DE LIMITER LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES (PPP)

49. 49 MAX 15 personnes DURÉE 16h de théorie et 4h de pratique LIEUX Les Waleffes DATES novembre-décembre 2019 LES + Complément de revenu, valorisation du patrimoine, adaptation à la demande sociétale, meilleure maîtrise des aléas de production, sont autant de paramètres qui poussent les agriculteurs à se diversifier. Cependant, le contexte de l'exploitation et son histoire engendrent des particularités à chaque projet de diversification. Afin de monter un projet viable, vivable et pérenne, il est donc nécessaire de se poser un certain nombre de questions afin d'évaluer son projet, de mesurer sa rentabilité et d'étudier son plan de financement. CONTENU Analyser sa capacité personnelle d’entreprendre. Analyser les possibilités de diversification envisageables sur le site de l’exploitation. Raisonner les choix juridiques, fiscaux et sociaux. Rédiger un business plan. Maitriser les notions élémentaires de marketing. Maitriser les principales obligations légales en lien avec le projet de diversification. PRÉREQUIS Connaissances de base en agriculture. PAF 10 € PARTENARIAT PRÉPARER UNE ACTIVITÉ DE DIVERSIFICATION SUR MON EXPLOITATION

40. 40 MAX 20 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Verviers DATES juillet-décembre 2019 LES + Un des composants de la durabilité au sein d’une exploitation, c’est la viabilité. Celle-ci implique la sécurisation économique des sources de revenus face aux aléas du marché et aux incertitudes actuelles. Comprendre le fonctionnement de sa comptabilité permet de ne plus rester passif face à son comptable! Ceci permettant de faire des choix stratégiques optimisés et d’acquérir des compétences pour analyser ses coûts de production. CONTENU Mieux comprendre son revenu : en identifier les composantes (paramètres influençant le revenu, évolution du revenu dans le temps, ...), présentation des outils de pilotage existants dans le contexte de la filière « lait », rédaction d’une fiche technique de l’exploitation. Gestion de la trésorerie. Comment identifier les leviers d’actions possibles à mettre en place dans son exploitation (analyse des données économiques de l’exploitation, identification de marges de progrès, mesure de l’efficacité économique de son exploitation) PRÉREQUIS Connaissance de base en comptabilité PAF Gratuit COMPRENDRE SON REVENU EN PRODUCTION LAITIÈRE*

53. 53 MAX 20 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Gembloux, Mons et Werbomont DATES janvier-décembre 2019 LES + Lors d’un événement, d’une foire, d’une manifestation nécessitant l’animation d’un stand, il est nécessaire de bien se préparer et de se poser les bonnes questions avant de se lancer : Pourquoi ? À qui s’adresse mon message ? Comment ? Quoi ? Cette formation permettra aux participants d’avoir différents outils pour bien préparer leur participation à ce type d’évènement, pour attirer et gérer les visiteurs, tout en valorisant leur stand et en lui garantissant une bonne visibilité. CONTENU Comment préparer un stand à son image, le rendre visible et attirer le regard ; Comment préparer ses prises de parole en public et soigner ses messages ; Comment annoncer et communiquer sur sa présence ; Comment préparer ses supports de communication ; L’accueil sur le stand, en utilisant l’espace de manière efficace ; Les leviers d’animation et types d’animations (maitrise de la communication : outils pour interpeller, communiquer des messages). PRÉREQUIS Aucun PAF 30 € PERFECTIONNER SES TECHNIQUES D’ANIMATION ET DE COMMUNICATION VERS LE GRAND PUBLIC*

34. 34 MAX 10 personnes DURÉE 12h de théorie et 6h de pratique LIEUX Namur ou Ciney DATES janvier-juin 2019 LES + Mise en place des systèmes de production efficaces et durables via la conversion en agriculture biologique tout en maintenant un niveau minimum des productions végétales par rapport à la conduite en conventionnelle. La demande en agriculture biologique est croissante et de nombreux agriculteurs souhaitent modifier leurs pratiques afin de répondre à cette demande mais manquent parfois d’informations et d’encadrement pour passer ce cap. CONTENU Préparation à la conversion d’une exploitation à l’agriculture biologique: les bases de la législation AB, présentation des organismes de contrôle agréés, aides de la PAC Européen et Wallonne en Agriculture Biologique, présentation de la filière Bio et de la consommation des produits bio, principes agronomiques de base indispensables pour réussir en AB (gestion des ravageurs et maladies, gestion de la fertilité des sols et gestion des adventices), construire un itinéraire technique adapté en AB (choix variétal, gestion des nutriments, désherbage mécanique, ...). PRÉREQUIS Expérience minimum en agriculture. PAF 10 € PARTENARIAT RÉUSSIR SA CONVERSION À L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE (AB) EN GRANDES CULTURES

42. 42 MAX 20 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Ciney DATES juillet-décembre 2019 LES + Un des composants de la durabilité au sein d’une exploitation, c’est la viabilité. Celle-ci implique la sécurisation économique des sources de revenus face aux aléas du marché et aux incertitudes actuelles. Comprendre le fonctionnement de sa comptabilité permet de ne plus rester passif face à son comptable! Ceci permettant de faire des choix stratégiques optimisés et d’acquérir des compétences pour analyser ses coûts de production. CONTENU Mieux comprendre son revenu : en identifier les composantes (paramètres influençant le revenu, évolution du revenu dans le temps, ...), présentation des outils de pilotage existants dans le contexte de la filière « viande », rédaction d’une fiche technique de l’exploitation. Gestion de la trésorerie. Comment identifier les leviers d’actions possibles à mettre en place dans son exploitation (analyse des données économiques de l’exploitation, identification de marges de progrès, mesure de l’efficacité économique de son exploitation) PRÉREQUIS Connaissance de base en comptabilité PAF Gratuit COMPRENDRE SON REVENU EN PRODUCTION VIANDEUSE*

5. EN PRATIQUE 7 FORMATIONS DE BASE – COURS A & B, STAGES 8 Préparer l’installation des jeunes agriculteurs 9 Formations qualifiantes et accès aux aides 11 Organisation des cours 13 Organisation du stage 16 FORMATIONS CONTINUES – COURS DE SPÉCIALISATION (COURS C) 19 Perfectionner et améliorer ses performances en élevage Initiation à l’insémination artificielle bovine 20 Perfectionnement en insémination artificielle – parties théorique et pratique 21 Trucs et astuces pour la manipulation des bovins 22 Homéopathie en élevage bovin 23 Les différents types de pâturage – le pâturage tournant 24 Produire des fourrages de qualité en quantité 25 en vue de renforcer l’autonomie alimentaire Eléments de management des veaux en premier âge 26 Gestion raisonnée des antibiotiques en élevage bovin : de la théorie à la pratique 27 Conduite de l’agneau nouveau-né 28 Simplifier le travail de l’éleveur ovin via la technologie 29 Initiation à l’élevage caprin 30 Se perfectionner en santé animale : élevage bovin* 31 Produire et Améliorer ses performances en culture S’installer en maraîchage biologique 32 Désherbage mixte mécanique/phyto : à quel coût et pour quelle réussite ?* 33 Réussir sa conversion à l’agriculture biologique (AB) en grandes cultures 34 Mise en place et conduite d’un verger biologique 35 Lutte biologique : favoriser les auxiliaires pour optimiser la lutte 36 contre les ravageurs en grandes cultures Renforcer ses pratiques de lutte intégrée 37 afin de limiter les produits phytopharmaceutiques (PPP)

21. 21 MAX 16 personnes DURÉE 20h de théorie et 24h de pratique LIEUX Liège et Ciney DATES D’avril à juin 2019 (Liège) et d’octobre à décembre 2019 (Ciney) LES + L’insémination de ses animaux comporte de nombreux avantages: autonomie d’action (choix du meilleur moment) et donc meilleur taux de réussite, animaux moins stressés, prévention du risque sanitaire (pas de germe extérieur), meilleur suivi de reproduction et réduction des coûts liés au vétérinaire. CONTENU Etudier de façon approfondie l’appareil génital et le cycle de reproduction des bovins. Détecter les chaleurs. Connaître les points critiques de l’insémination, tenir un répertoire des doses utilisées et des vaches inséminées, connaitre les risques sanitaires liés à l’utilisation de la technique. Détecter les chaleurs, préparer et prendre en main le matériel d’insémination, maîtriser la conservation et la décongélation des paillettes de sperme, maîtriser la technique d’insémination chez la vache par voie transrectale. PRÉREQUIS Manipulation des bovins. Equipement et chaussures de protection individuels. Réussite du volet théorique pour accéder au volet pratique. PAF 100 € PARTENARIAT PERFECTIONNEMENT EN INSÉMINATION ARTIFICIELLE-PARTIES THÉORIQUE ET PRATIQUE

24. 24 MAX 10 personnes DURÉE 9h de théorie et 6h de pratique LIEUX Thuin DATES de janvier à mars 2019 LES + Dans une période où les changements climatiques ont un impact très important sur la quantité et la qualité des fourrages, il est important pour les éleveurs et/ou futurs installés d’avoir une gestion optimale de leur surface de prairies. Ces techniques leur permettront de valoriser au mieux le pâturage et optimaliser les surfaces en fonction des conditions climatiques pour réaliser des stocks fourragers pour la période hivernale. CONTENU Connaître les différentes techniques de pâturage. Savoir utiliser un herbomètre et analyser les résultats obtenus afin de connaître la dynamique de la pousse de l'herbe et estimer le stock d'herbe sur pied tout en optimisant ses qualités énergétiques et protéiques. Connaître son stock d'herbe pour débrayer des parcelles et ne pas hésiter à récolter au printemps. Adapter son parcellaire en ilots compacts et d'une surface permettant la conduite de lots. Adapter son réseau d'eau pour l'abreuvement. PRÉREQUIS Connaissances de base en zootechnie et expérience pratique minimale en élevage PAF 20 € PARTENARIAT LES DIFFÉRENTS TYPES DE PÂTURAGE LE PÂTURAGE TOURNANT

48. 48 MAX 8 personnes DURÉE 8h de théorie LIEUX Gembloux DATES octobre-décembre 2019 LES + La vente en circuits-courts de produits fermiers a de plus en plus de succès auprès des agriculteurs mais également des consommateurs. En plus de produire des produits de qualité, il est important de savoir les commercialiser et en faire la promotion de manière efficace et attrayante, tout en respectant les règles en matière d’étiquetage. Ces aspects sont parfois négligés par manque de temps ou d’idées, c’est pourquoi cette formation est primordiale afin d’optimiser son efficacité en termes de vente de produits. CONTENU Les informations réglementaires obligatoires à faire figurer sur les étiquettes seront reprécisées (valeurs nutritives, allergènes, dates de péremption, particularités en fonction du type de produit, etc.). Dans cette optique, les participants qui exercent déjà la vente de leurs produits pourront analyser leurs propres étiquettes afin de voir dans quelle mesure elles sont perfectibles. Les approches de marketing et communication seront également abordées (différents canaux de vente, publicité, design de l’étiquette et du produit, etc.). PRÉREQUIS Connaissances de base en agriculture. PAF 10 € PARTENARIAT VENDRE SES PRODUITS FERMIERS

50. 50 MAX 10 personnes DURÉE 8h de théorie LIEUX Gembloux, Mons, Liège et Libramont DATES janvier-mars 2019 (Gembloux et Liège) et juillet-décembre 2019 (Mons et Libramont) LES + Les réseaux sociaux sont omniprésents et représentent des outils primordiaux en matière de communication. L’agriculture n’y échappe pas. Au contraire, elle se doit de les utiliser à bon escient afin de se mettre en valeur et de donner une image de modernité qui n’est pas toujours évidente à faire passer. Voilà pourquoi une formation à la bonne utilisation de ces canaux de diffusion est primordiale, tant pour l’image globale de l’agriculture que pour son activité propre. CONTENU Créer une page est une chose, l’entretenir en est une autre: les participants seront formés et sensibilisés à la bonne tenue de leur page. Etablir la distinction entre un profil privé et un profil professionnel de manière à pousser les participants à créer et développer une page professionnelle. Former et sensibiliser à la sélection des éléments à publier, tout en développant les bonnes pratiques de publication. PRÉREQUIS Posséder un ordinateur portable PAF 10 € PARTENARIAT INITIATION AUX RÉSEAUX SOCIAUX COMMUNIQUER ET S’INFORMER

47. 47 MAX 12 personnes DURÉE 12h de théorie et 30h de pratique LIEUX Gembloux (théorie) et Perwez (pratique) DATES janvier-décembre 2019 LES + La transformation et la conservation représentent des possibilités de valoriser ces productions tout en conservant une flexibilité au niveau de l'organisation du travail (production au moment de la récolte, longue durée de vie des produits, vente de produits en saison creuse de production). Ces techniques permettent également de limiter les pertes qui sont fréquentes en pleine saison et d'élargir la gamme de ces produits. La vente de ces produits représente donc une diversification supplémentaire pour les agriculteurs. CONTENU Réaliser des préparations à base de fruits et légumes (confitures, compotes, sauces, bocaux, conservation à l’huile, au vinaigre, fermentation lactique,...) à partir de sa propre matière première, manipuler l’autoclave en sécurité, maitriser les risques sanitaires, calculer la rentabilité du projet. PRÉREQUIS Réservé aux maraîchers et futurs maraîchers PAF 40 € PARTENARIAT TECHNIQUES DE TRANSFORMATION ET CONSERVATION DES FRUITS ET LÉGUMES ENREGISTRER SES PRATIQUES, RESPECTER LES NORMES SE DIVERSIFIER, TRANSFORMER, VENDRE, ACCUEILLIR

51. 51 MAX 10 personnes DURÉE 7h de théorie et 7h de pratique LIEUX Gembloux, Mons, Liège et Libramont DATES avril-juin 2019 (Gembloux et Mons) et juillet-décembre 2019 (Liège et Libramont) LES + La société actuelle place l’aspect visuel au centre de ses priorités. L’agriculture ne déroge pas à la règle. Dans cette optique, acquérir un savoir-faire pour générer soi-même des photographies de qualité est tout simplement primordial. D’autant plus que cela pourra contribuer à un objectif plus global: redorer l’image de l’agriculture via une publication pertinente de ses photos, faire la promotion de son activité et de ses produits sur les réseaux sociaux, sur internet, etc. CONTENU Présentation théorique des fonctionnalités du smartphone (adapté aux candidats), des différentes prises de vue, des modes de cadrage, etc. Essais et prises de photos en milieu agricole afin de mettre en pratique les notions enseignées lors de la séance pratique. Débriefing sur les photos prises par les candidats, analyse des points forts et faibles des photos. Explication, démonstration et manipulation d'un programme de retouche de photos. Présentation des aspects liés à la publication de photos, au droit d'image, etc. PRÉREQUIS Smartphone permettant de faire des photos PAF 25 € PARTENARIAT RÉALISER DES PHOTOS DE QUALITÉ POUR BIEN COMMUNIQUER – SPÉCIAL SMARTPHONE

46. 46 MAX 8 personnes DURÉE 4h de théorie et 56h de pratique LIEUX Libramont, Nivelles, Ciney, Ath ou Waremme DATES plusieurs formations à chaque lieu réparties sur l’année LES + Le permis G est obligatoire pour tous les conducteurs de tracteurs nés après le 1er octobre 1982, dans le cadre de l'exploitation agricole. CONTENU Apprendre à conduire de façon efficace un tracteur ainsi que sa remorque en toute sécurité et dans le respect de la législation. C’est-à-dire : Assurer les contrôles préalables nécessaires au bon fonctionnement du véhicule. Effectuer des manœuvres (marche arrière en ligne droite, virer dans un garage en marche arrière, attelage et dételage de la remorque). Conduire sur la voie publique en dehors des agglomérations puis en agglomération. Rappels théoriques sur la sécurité et le contrôle du véhicule. Cours pratiques individuels avec le matériel agricole requis sur un terrain agréé pour les manœuvres et sur la voie publique. Examen pratique permettant l’obtention du permis G sur le lieu de formation devant un examinateur agréé des centres d’examen du permis de conduire. PRÉREQUIS Réussite du permis théorique depuis moins de 3 ans, âge minimum de 16 ans. PAF 150 € PARTENARIAT CONDUITE DE VÉHICULES AGRICOLES - PERMIS G ENREGISTRER SES PRATIQUES, RESPECTER LES NORMES SE DIVERSIFIER, TRANSFORMER, VENDRE, ACCUEILLIR

52. 52 MAX 20 personnes DURÉE 9h de théorie LIEUX Gembloux DATES janvier-décembre 2019 LES + Dans le cadre de la diversification agricole, les demandes d'aide au marketing et à la communication sont fréquentes. Les projets développés sont également de plus en plus innovants et nécessitent une stratégie de management adaptée. Cette formation permettra de renforcer ses compétences en matière de marketing, afin d’améliorer la rentabilité de son exploitation via la diversification de ses activités et d’évaluer leurs performances technico-économiques. CONTENU Principaux concepts du marketing en entreprise : approche vis-à-vis du client, objectif d’entreprise, les acteurs de la démarche marketing, plan marketing. Analyse de la situation (outils et méthodes) : étude des besoins et des opportunités, les sources d’information, analyse du marché et du produit, la clientèle, analyse SWOT (Forces/Faiblesses, Opportunités/ Menaces), étude de cas. Stratégie marketing : objectifs et axes stratégiques. Plan d’action (diversité et exemple d’actions) : moyens, communication, marketing direct, connaissance du client, opération promotionnelle client, force de vente, budget, suivi. Le marketing relationnel : gestion de la relation et de la fidélisation client. PRÉREQUIS Aucun PAF 30 € PARTENARIAT INTRODUCTION AU MARKETING ET À LA COMMUNICATION EN AGRICULTURE*

10. 10 VOUS INFORMER Nous vous aidons à structurer votre projet en répondant à toutes les questions et en identifiant les étapes essentielles qui conduisent au métier d’agriculteur • Quelles formations, quels diplômes pour m’installer en agriculture ? • Comment estimer le revenu dégagé par ma future activité ? • Comment évaluer les investissements ? • Comment financer mon installation ? Quelles sont les aides ADISA auxquelles je peux prétendre ? • Quelles sont les démarches administratives et sociales à effectuer ? VOUS ORIENTER Nous assurons le relais entre vous et les personnes ou les autres organismes spécialisés qui vous accompagneront dans la poursuite de votre projet (administrations, centres de gestion, centres de consultance, ...) En plus, le service de CAP-Installation : - centralise, synthétise et recherche les informations techniques ou spécifiques sur divers thèmes liés à l’installation - organise des séances d’information collectives sur l’installation en agriculture pour des groupes de futurs agriculteurs, dans les écoles secondaires et supérieures, ... Nous vous recevons quel que soit le stade d’avancement de votre réflexion ou de votre projet d’installation agricole. CAP-INSTALLATION EST À VOTRE DISPOSITION POUR

12. 12 Le stage agricole constitue également une des conditions d’admissibilité et permet par ailleurs d’accumuler des points de sélection supplémentaires en vue de maximaliser ses chances d’être sélectionné dans le cadre des aides à la première installation. CRITÈRES DE SÉLECTION AIDE À LA 1ÈRE INSTALLATION SEUILS POINTS EXPÉRIENCE < 6 mois 0 6 ≤ x < 12 mois 10 12 ≤ x < 24 mois 15 ≥ 24 mois 20 STAGE < 20 jours 0 20 < x < 40 jours 15 40 ≤ x < 60 jours 30 ≥ 60 jours 45 PRESTATIONS SERVICE DE REMPLACEMENT < 2 mois 2 2 ≤ x < 4 mois 5 4 ≤ x < 6 mois 10 ≥ 6 mois 15 PERTINENCE DU PROJET Pas pertinent 0 Pertinent 5 Très pertinent 10

7. 7 EN PRATIQUE PUBLIC CIBLE Les formations s’adressent aux agriculteurs, futurs agriculteurs, aidants, conjoints- aidants, ouvriers agricoles et demandeurs d’emploi ainsi qu’à toute personne souhaitant se réorienter professionnellement vers l’agriculture. Les formations de base sont accessibles uniquement à partir de 18 ans. Pour certaines formations, une formation préalable ou un diplôme peut être nécessaire en prérequis. 1 INSCRIPTION À UNE FORMATION DE NOTRE CATALOGUE La demande d’inscription se fait en ligne à partir du site internet www.fja.be . Une fois votre demande enregistrée, vous recevrez par email le programme avec les dates et lieux précis de la formation. Il vous suffira alors de confirmer votre participation par retour d’email et éventuellement renvoyer les documents nécessaires et/ou payer la participation aux frais (PAF). 2 DEMANDE D’UNE FORMATION DANS VOTRE RÉGION Si vous ne trouvez pas de formation qui réponde à vos besoins, n’hésitez pas à faire votre demande à la FJA. Lorsqu’un nombre suffisant de participants se seront manifestés, nous mettrons en œuvre la procédure afin d’organiser au plus vite la formation demandée. 3 CONTACTS ET RENSEIGNEMENTS Contact général FJA: 081/627 441 • Contact Formation : 081/627 424 • Contact Stages : 081/627 428 • Contact CAP-Installation : 081/627 427 Contact FWA : 081/600 060 Contact UAW : 081/627 494 4 N’hésitez pas à visiter régulièrement notre site web ou à suivre notre page Facebook pour y découvrir les dernières nouveautés en matière de formation.

15. 15 BRABANT WALLON NIVELLES B NAMUR GEMBLOUX JOUR A GEMBLOUX SOIR A et B CINEY A et B HAINAUT LEUZE EN HAINAUT A et B LUXEMBOURG LIBRAMONT SOIR B ETALLE (OU HOUDRIGNY) A LIÈGE LES WALEFFES B LA REID A et B LIEUX/PROVINCE J F M A M J JT A S O N D Les cours du soir septembre et décembre 2019 incluront : • 2 soirées par semaine + 4 samedis en matinée pour les cours A • 2 soirées + 9 samedis en matinée pour les cours B DISPENSES Afin de pouvoir bénéficier d’une dispense des cours A et accéder directement aux cours B, les personnes pouvant prouver 3 ans d’expérience comme salarié/ouvrier agricole à temps plein ou comme indépendant ou aidant à titre principal en agriculture doivent envoyer à la FJA leur contrat de travail ou une attestation de leur caisse d’assurance sociale. La dispense d’une matière n’est pas autorisée. EVALUATION L’évaluation est basée sur des examens écrits ainsi que sur l’implication des participants pendant les cours. De plus, pour avoir accès à la réussite, il faut participer à au moins 80% des cours. A l’issue de la formation, un certificat de réussite reconnu par la région wallonne vous sera remis. SESSIONS 2019 Nous organisons des formations réparties dans toute la Wallonie. Il y a forcément une formation près de chez vous !

11. 11 Les participants ayant suivi les cours avec un minimum de 80 % de présence et réussi les examens des cours A et B obtiendront un certificat de réussite, reconnu par le Service Public de Wallonie et permettant l’accès aux aides ADISA (dont les aides à la 1 ere installation et à l’investissement), à la réserve des droits aux paiements du 1er pilier de la PAC, aux aides couplées et aux MAEC. CESS : certificat d’enseignement secondaire supérieur TT : technique de transition CQ6 : certificat de qualification CONDITIONS D’ADMISSIBILITÉ AIDES À LA 1 ERE INSTALLATION DIPLÔME OU CERTIFICAT COURS A ET B EXPÉRIENCE PRATIQUE (CI=COMITÉ D’INSTALLATION) STAGE OBLIGATOIRE ENSEIGNEMENT AGRICOLE/ HORTICOLE Bac ou master / / 20 jours CESS (TT) / / 20 jours CESS ET CQ6 / / 20 jours CESS OU CQ6 Cours A et B 2 ans ou CI 20 jours ENSEIGNEMENT NON AGRICOLE/ HORTICOLE Bac ou master Cours A et B 2 ans ou CI 20 jours CESS Cours A et B 2 ans ou CI 20 jours Aucun Cours A et B 2 ans ou CI 20 jours FOCUS SUR LES AIDES À LA 1 ÈRE INSTALLATION Les cours A et B sont une condition d’admissibilité aux aides pour les personnes n’ayant pas de qualification professionnelle suffisante. FORMATIONS QUALIFIANTES ET ACCÈS AUX AIDES

13. 13 La formation préparant à l’installation des jeunes agriculteurs comporte deux modules de cours. Le premier module (cours A) vise à donner un bagage de formation minimum sur les techniques agricoles tandis que le deuxième (cours B) est axé sur les connaissances de gestion et d’économie agricole nécessaires à la bonne marche d’une exploitation. D’un point de vue pratique, les cours se donnent soit en soirée de 19h à 22h, soit en journée de 9h à 16h. Certains cours peuvent avoir lieu le samedi matin de 9h à 12h. Un cours A à orientation biologique a également été créé dans certains lieux. TYPE DE FORMATION CONDITIONS D’ACCÈS OBJECTIFS CONTENU A TECHNIQUES AGRICOLES 90H Min 18 ans  Acquérir ou compléter ses connaissances en techniques de production du vivant  Elaborer son projet d’installation  Elargir ses perspectives Cours théoriques de remise à niveau en phytotechnie (physiologie végétale, pédologie, fertilisation, protection des cultures, fourrage, prairie, grandes cultures), zootechnie (physiologie animale, santé, reproduction et alimentation animale, production viandeuse et laitière, filières de production animale), mécanisation, bâtiment agricole, logiciels agricoles, économie rurale, diversification à la ferme,... Une visite d’exploitation. 2 soirées d’information à Gembloux. ORGANISATION DES COURS

17. 17 CHOIX DU MAÎTRE DE STAGE Le maître de stage doit satisfaire aux conditions suivantes :  être installé depuis au moins 3 ans comme responsable à titre principal d’une exploitation agricole  pouvoir démontrer une expérience en matière de formation et de communication  ne pas accepter plusieurs stagiaires à la fois Remarque : si le stage se déroule dans une entreprise autre qu’une exploitation agricole, le maître de stage doit occuper depuis au moins 3 ans des fonctions en relation avec le secteur agricole. La FJA accompagne le stagiaire dans sa recherche d’un maître de stage et met à disposition une liste d’exploitations agricoles répertoriées dans sa région et dont la spéculation du lieu de stage est en cohérence avec les objectifs que s’est fixé le stagiaire et/ou avec son projet d’installation. RÔLES DU CENTRE DE FORMATION DE LA FJA La FJA s’engage auprès des jeunes à : • Informer et orienter le stagiaire en vue de fixer les objectifs individuels en relation avec le projet d’installation • Aider à la recherche d’un maître de stage • Etablir la convention entre les différents acteurs : le stagiaire, le maître de stage ou l’entreprise • Vérifier l’existence d’une inscription auprès d’un service médical interentreprises • Suivre individuellement le stagiaire, l’évolution du stage et la production du rapport de stage • Etablir le rapport d’évaluation avec les différents acteurs ETAPES DE RÉALISATION DU STAGE Un stage ne se prépare pas à la dernière minute et il peut y avoir un certain délai d’attente avant que vous puissiez le commencer. Il vous sera également demandé de remplir différentes formalités comme la visite médicale, la convention de stage et le calendrier, un rapport en fin de stage et l’évaluation du stage.

14. 14 A BIO TECHNIQUES AGRICOLES BIO 90H Min 18 ans  Acquérir ou compléter ses connaissances en techniques de production du vivant adaptées au mode biologique  Elaborer son projet d’installation  Elargir ses perspectives Cours théoriques de remise à niveau en cultures biologiques (physiologie végétale, pédologie, fertilisation, fourrages, lutte biologique, maraîchage bio), élevage biologique (physiologie animale, santé, reproduction et alimentation animale, production viandeuse et laitière, filières de production animale), économie rurale, conversion à l’agriculture bio, règlementations en bio,... Une visite d’exploitation B GESTION ET ÉCONOMIE AGRICOLE 99H Réussite du cours A ou 3 ans d’expérience  Appréhender de manière concrète la viabilité économique, sociale et environnementale de son projet d’installation  Elaborer son projet d’installation  Assurer la gestion administrative et financière de sa future exploitation  Maîtriser les règlementations liées à l’agriculture, l’accès aux aides européennes, les démarches à réaliser pour s’installer Cours théoriques axés sur la préparation d’une installation en agriculture (comptabilité de gestion, droit rural, fiscalité, PAC, législation sociale, gestion environnementale, contrôle et normes, prévention,...) Les programmes détaillés sont disponibles sur demande ou sur notre site www .fja.be

16. 16 Le stage constitue une première expérience professionnelle qui doit être une préparation pour le jeune au métier de chef d’exploitation. Il vient dans le prolongement de la formation de base et permet de mettre en pratique les acquis théoriques. OBJECTIFS La FJA offre la possibilité aux jeunes avec un projet d’installation de réaliser un stage agricole. Ce stage possède plusieurs objectifs:  Répondre à l’obligation au niveau des critères concernant l’octroi des aides à la 1ère installation ADISA (voir tableau en page 12) : • Critères d’admission pour l’introduction de la demande d’aide : stage de 20 jours ouvrables obligatoire • Critères de sélection : le projet est retenu à partir de 15 points  De confronter le stagiaire à des contextes sociaux et culturels différents de son environnement commun ;  De disposer d’une approche globale d’une exploitation agricole ;  D’acquérir et développer, par une mise en situation réelle du travail, des connaissances et des compétences professionnelles liées à l’exercice du métier d’agriculteur ;  De préparer son projet d’installation et faciliter l’élaboration de son plan d’entreprise. CONDITION D’ACCÈS Le stagiaire doit être titulaire : • D’un titre, un certificat ou un diplôme à finalité agricole • Ou de l’attestation délivrée à l’issue des cours B (ou en disposer au plus tard avant la fin de la réalisation du stage ou de son équivalent) ORGANISATION DU STAGE PÉRIODE ET DURÉE DE STAGE Durée du stage : 21 jours au minimum (sur une durée maximale de 3 ans) Une journée de stage comporte au minimum 7 h de travail La période de stage est définie en-dehors des jours fériés et des dimanches Le stagiaire a la possibilité de réaliser une partie de son stage dans une entreprise ou un organisme en relation avec le secteur agricole, pour autant que la durée maximale cumulée ne dépasse pas un tiers de la durée totale du stage. Si le stagiaire a déjà réalisé un stage dans une exploitation agricole durant sa formation scolaire, il est possible de le valoriser pour une durée maximale de 20 jours de prestations (moyennant une attestation officielle délivrée par l’école).

3. La multifonctionnalité du métier d’agriculteur n’est plus à démontrer. Un agriculteur doit et devra à l’avenir maitriser toute une série de compétences qui sont indispensables à la pérennité de son exploitation. Pour maximiser ses marges, et donc son revenu, sur un marché extrêmement compétitif, l’agriculteur pourra être amené à adapter certaines de ses pratiques et éventuellement à se diversifier. Il devra, en tout cas, appliquer une gestion rigoureuse afin de garantir la bonne rentabilité de son projet. L’agriculteur de demain devra également être capable de répondre aux attentes sociétales de plus en plus exigeantes. La gestion des paysages, la protection de l’environnement, la production d’énergie et la lutte contre le changement climatique sont autant d’enjeux dont les agriculteurs seront des acteurs incontournables. L’agriculteur devra aussi être acteur de son image et promouvoir son métier et ses productions. Cela nécessitera pour les agriculteurs d’avoir une formation de base solide mais également de se tenir régulièrement informé, via la formation continue, des évolutions rapides qui caractérisent le secteur agricole. La Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA), via son centre de formation professionnelle et au travers d’une collaboration avec le centre de formation de la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA) et la participation de l’Union des Agricultrices Wallonnes (UAW), promeut la formation professionnelle pour l’ensemble des personnes qui travaillent ou qui souhaitent travailler dans le secteur de l’agriculture, quel que soit le mode de production ou la spéculation envisagé. Pour la troisième année consécutive, la FJA a le plaisir de vous faire parvenir son catalogue de formation. Vous y trouverez nos formations de base en agriculture, notre offre de stages ainsi que plus de 34 formations continues dans les domaines très variés. Notre programme de formation est conçu pour répondre aux besoins de formation exprimés par les agriculteurs de notre région : améliorer ses pratiques d’élevage, limiter ses frais vétérinaires, maîtriser les coûts de production, réduire l’utilisation des produits phytosanitaires, tester des pratiques culturales innovantes, se sécuriser face aux risques, maîtriser son revenu, gérer administrativement son exploitation, développer une activité de diversification, valoriser son travail à l’égard des consommateurs, faire la publicité de son activité, etc. Nous vous proposons de découvrir toutes ces nouvelles formations dans ce catalogue 2019. Bonne lecture ! LA FORMATION UNE DES CLÉS DE LA RÉUSSITE !

9. 9 Dans un contexte de plus en plus concurrentiel (niveau des prix, accès au foncier, attentes sociétales...), les futurs agriculteurs doivent être formés pour répondre aux défis et aux évolutions de leur métier. Tout en gardant sa spécificité technique liée à la production du vivant, les compétences nécessaires pour exercer le métier d’agriculteur sont bien plus nombreuses qu’auparavant. Aussi, le métier des agriculteurs évolue vers celui de chef d’entreprise. Complétés par le stage , les cours A et B constituent un programme de formation complet qui vise à acquérir les compétences professionnelles liées à l’exercice du métier d’agriculteur. La FJA propose des formations professionnelles à toute personne désireuse de lancer un projet en agriculture et qui ne dispose pas de diplôme agricole. Si vous ne savez pas si votre diplôme est reconnu comme diplôme à « orientation agronomique », nous vous conseillons de passer par le service d’accompagnement CAP-Installation de la FJA. 6 FORMATIONS DE BA SE – C OURS A & B , STAGES P RÉPARER L’INSTALLATI ON DES JEUNES AGRICU LTEURS Dans un contexte de plus en plus c oncurrentiel (niveau des prix, accès au foncier, attentes sociétales...), les futurs agriculteurs doivent être fo rmés pour répondre aux défis et aux évolutions de leur métier. Tout en gardant sa spécificité technique liée à la production du vivant, l es compétences nécessaires pour exercer le métier d'agriculteur sont bien plus nombreuses qu'auparavant. Aussi, l e méti er des agriculteurs évolue vers celui de chef d’entreprise. Complétés par le stage , les cours A et B constituent un programme de formation complet q ui vise à acquérir les compétences professionnelles liées à l’e xercice du métier d’agriculteur. La FJA propo se des formations professionnelles à toute personne désireuse de lancer un projet en agriculture et qui ne dispose pas de diplôme agricole. Si vous ne savez pas si votre diplôme est reconnu comme diplôme à « orientation agronomique », nous vous conseillons de passer par le service d’accompagnement CAP - Installation de la FJA. CAP - Installation est à votre disposition pour Vous informer Nous vous aidons à structurer votre projet en répondant à toutes les questions et en identifiant les étapes essentielles q ui conduisent au métier d’agriculteur - Quelles formations, quels diplômes pour m’installer en agriculture ? - Comment estimer le revenu dégagé par ma future activité ? - Comment évaluer les investissements ? - Comment financer mon installation ? Quelles sont les aides ADISA auxquelles je peux prétendre ? - Quelles sont les démarches administratives et sociales à effectuer ? Vous orienter PRÉPARER L’INSTALLATION DES JEUNES AGRICULTEURS

Vues

  • 5574 Total des vues
  • 3665 Vues du Site web
  • 1909 Vues incluses

Actions

  • 0 Partages sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 3

  • 707 www.fja.be
  • 3 proxy.fja.be
  • 108 fja.be