Communiqué de presse gaspillage alimentaire

Canal public / Presse

diversiferm octobre 2016 enquete

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Utiliser un lien permanent pour partager dans les medias sociaux

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

Postez les commentaires avec des adresses email (confirmation de l'email est nécessaire afin de publier le commentaire sur le site internet) ou veuillez S'identifier poster un commentaire

2. Contacts presse  Diversiferm – pôle économique – martine.denijs@fwa.be – 081/627469  Services opérationnels du Collège d es Producteurs - marie.poncin@collegedesproducteurs.be +32 (0)81 240 431

1. Communiqué de presse Enquête sur le gaspillage alimentaire chez les agriculteurs et les artisans. En ce début octobre 2016, une vaste enquête sur le gaspillage alimentaire dans le secteur de la production agricole, de la transformation et de la commercialisation à la ferme est lancée en Wallonie. Cette enquête à destination des producteurs et agriculteurs - transformateurs wallons a pour objectif de caractériser et évaluer le gaspillage alimentaire par secteur de production agricole. Les cultivateu rs, éleveurs, maraichers et aquaculteurs sont invités à y répondre afin d’identifier et, dans la mesure du possible, de localiser et de quantifier les invendus ou excédents agricoles. Les acteurs de la transformation à la ferme, les artisans et les restaur ateurs à la ferme font également partie des personnes sondées. L’enquête est élaborée grâce à une collaboration entre différentes structures d’encadrement du secteur agricole en Wallonie dans le cadre du Plan wallon de lutte contre le gaspillage alimenta ire - Plan REGAL – Réduction du gaspillage alimentaire. Diversiferm, Accueil Champêtre en Wallonie et le Collège des producteurs ont préparé un questionnaire qui contribuera à l’ état des lieux du gaspillage à ce niveau, en 35 questions. Le « gaspillage a limentaire » concerne les denrées alimentaires perdues pour l’alimentation humaine au cours de la chaîne d’approvisionnement, à l’exception des denrées réaffectées à la production d’énergie, d’engrais, d’aliments pour animaux ou autoconsommées. L’évaluatio n du gaspillage portera donc sur la production primaire et les produits transformés à la ferme ou par les artisans. A l’issue de l’enquête, l’analyse du gaspillage sera effectuée par catégorie de produits invendus ou excédentaires et selon le mode de com mercialisation . Divers éléments tels l’étape de la production concernée et les causes identifiées du gaspillage seront également précisés. Toutes les situations sont envisagées : production non récoltée en champ, problèmes techniques de stockage, de transp ort ou de conservation, mauvaise gestion des stocks ou date limite de consommation dépassée. Une estimation des invendus lors des marchés et des criées, ou en vente directe, est également attendue. La redistribution des invendus grâce à un support logistiq ue selon les moyens de transport disponibles sera analysée. Le rôle que les agriculteurs jouent déjà en sensibilisant les consommateurs, par la mise en place de solutions ponctuelles et de mesures préventives « anti - gaspi » , sera également mis en évidenc e. Une liste de bonnes pratiques et un répertoire des moyens de prévention pour lutter contre le gaspillage alimentaire seront dressés. Des solutions à développer telles que la revalorisation des productions via le don ou la transformation , ou encore des i nitiatives citoyennes (récoltes solidaires, glanage), seront analysées en concertation avec les agriculteurs des secteurs concernés. Le questionnaire est accessible en version française et allemande. L’enquête sera ouverte jusqu’au 30 novembre 2016 inclu s. Une enquête réalisée par Diversiferm – Accueil Champêtre en Wallonie et la SoCoPro (Services opérationnels du Collège des Producteurs) avec le soutien de la DGARNE (Direction Générale Opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et de l’Environnement) et à l’initiative du Ministre de l’Agriculture, René COLLIN et du Minist re de l’Environnement et du Développement durable, Carlo DI ANTONIO.

Vues

  • 573 Total des vues
  • 476 Vues du Site web
  • 97 Vues incluses

Actions

  • 0 Partages sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 4 proxy.fja.be
  • 22 www.fja.be