EDJ-JUILLET2018

Canal public / L'Echo des Jeunes

EDJJUILLET2018

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Utiliser un lien permanent pour partager dans les medias sociaux

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

Postez les commentaires avec des adresses email (confirmation de l'email est nécessaire afin de publier le commentaire sur le site internet) ou veuillez S'identifier poster un commentaire

4. 04 19 juillet 2018 Les jeunes agriculteurs, acteurs de leur image ! Depuis cette année, la FJA travaille au renforcement de l’image de l’agriculture auprès du grand public ! Par Françoise Deliège et Pierre D’Hulst U N MODULE T hé ORI q UE pour acquérir les bases de la communication U N MODULE PRATI q UE pour apprendre le tournage, le montage et la diffusion d’un sujet simple sur un smartphone destiné au web L E CON s TAT La FJA est soucieuse des attentes et des besoins de ses membres. Nous organisons régulièrement des ren - contres pour recueillir leurs avis. Un des éléments récurrents mis en avant : le bashing dont l’agriculture est victime, au niveau du bien-être animal ou encore de l’usages des produits phytos, entre autres. Les sujets de controverses ne manquent pas ! Les jeunes agriculteurs regrettent amèrement la remise en cause croissante de leur travail, de leurs efforts pour produire mieux, dans l’intérêt de tous. Pour com - battre les préjugés, ils sont de plus en plus nombreux à exprimer leur besoin de faire connaître leur profession au grand public. L E PLAN D ’ ACTION C OMMENT y PAR v ENIR  ? Il faut donc montrer aux consomma - teurs, notamment à ceux qui ont un dis - cours critique sur l’agriculture, que nous sommes des professionnels qui aimons notre métier et qui le faisons bien, en res - pectant des normes très strictes. Il est en effet primordial de sortir de notre réseau habituel et de communiquer positivement sur notre métier ! Dans chaque province, les membres ont suivi deux modules de formations permet - tant d’acquérir les outils essentiels pour communiquer efficacement.

5. 05 19 juillet 2018 U N MODULE PRATI q UE pour apprendre le tournage, le montage et la diffusion d’un sujet simple sur un smartphone destiné au web Vous l’aurez compris, en toile de fond, l’objectif sera de sensibiliser les consommateurs à la qualité de l’agriculture wallonne en mettant en avant la passion et le savoir-faire des agriculteurs. D’ores et déjà, nous vous fixons rendez-vous sur le stand de la Fédération des Jeunes Agriculteurs à la Foire Agricole de Libramont pour visionner le fruit de leur travail ! Dès le 20 juillet, participez au concours organisé par la FJA sur les réseaux sociaux. Un travail qui puise sa rai - son d’être dans le fait que c’est aux jeunes agriculteurs qu’il incombe de prendre l’image de l’agriculture en main ! Celle d’aujourd’hui, mais aussi celle qu’ils aimeraient façonner pour demain ! Par la suite, notre chargé de communica - tion aiguillera les membres dans la réalisa - tion d’actions qui pourront prendre diverses formes comme la diffusion de vidéos ou de messages postés sur les réseaux sociaux par exemple. Un concours en prélude de la Foire de Libramont a été lancé : les membres sont invi - tés à réaliser des capsules vidéo qui valorisent l’image du métier d’agriculteur et de l’agricul - ture wallonne. Dès le 20 juillet, les capsules seront diffu - sées sur les réseaux sociaux. Les votes seront ouverts aux internautes. La vidéo la plus likée sera récompensée. Lors de la foire de Libramont, l’ensemble des vidéos sera présenté sur le grand ring le vendredi dès 10H30. Par la suite, les visuels seront diffusés en boucle sur le stand de la FJA. En tant que visiteurs, vous pouvez voter pour votre vidéo préférée et ainsi contribuer au prix du public. Sachez qu’un visiteur « votant » sera égale - ment récompensé ! N’hésitez donc pas à venir nous rendre visite sur notre stand ! Enfin, un jury se chargera de sélectionner les gagnants du prix du jury aux regards de différents critères. Les différents lots seront remis aux ga - gnants du concours le lundi lors de notre tra - ditionnel drink. C ONCR é TI s ATION A CCOMPAGNEMENT

3. 03 19 juillet 2018 Par Mélanie Favereaux Re nf or ce r l’ au to no mie al ime nta ir e da ns son ex pl oi ta ti on : 7 pa rt ic ip an ts - Ge mb lo ux In it ia ti on à l’ in sé min at io n ar ti fi ci el le bo vi ne : 27 ag ri cu lt eu rs on t pu pa rt ic ip er à ce s 30 he ur es de fo rm at io n. Ce s for ma tio ns co mp re nne nt une pa rt ie pr at iq ue po ur en se ign er le s ba se s de l’ ap pa re il gé ni ta l ai ns i que le cy cl e re pr od uc te ur de s bo vi ns . En su it e, le s ét udi an ts s’ ex er ce nt en co ndi ti on s ré el le s su r le te rra in . S’ ils le sou ha it en t, le s pa rt ic ip an ts po ur ro nt s’ in sc ri re po ur se pe rf ec ti on ne r en la ma ti èr e au x fu tur es fo rm at io ns « Pe rf ec ti on ne me nt en in sé min at io n ar ti fi ci el le bo vi ne » Ne uf ma is on – Su ri ce – Ba sse -B od eu x De s fo rm at io ns da ns to ut e la Wa llo ni e ! De jan vi er à jui n 2018, la FJ A a or ga ni sé 18 fo rm at io ns sur le te rri to ir e wa llo n : 4 co ur s A (d on t 1 en BI O) , 3 co ur s B et 11 co ur s C. Vo ici un pe tit ap er çu de la ré pa rti ti on et de sc ri pt io n de ce ll es -c i. Va lo ri sat io n du la it en be ur re : une fo rm at io n de 11 he ur es av ec une in tr od uc ti on thé or iq ue av an t de pa sse r à la pr at iq ue . 21 pa rt ic ip an ts – Ci ne y et At h Ho mé op at hi e en él ev ag e bo vi n : 1 jo ur né e de fo rm at io n thé or iq ue po ur ap pr en dr e le s ba se s thé ra pe uti que s de l’ ho mé op at hi e et l’ ad ap te r en él ev ag e bo vi n. Ce tte fo rm at io n a ét é or ga ni sé e su it e à une de ma nde de la se ct io n de He nr i- Ch ap el le . He rve – 8 pa rt ic ip an ts Co ur s A et B : au co ur s de ce s se ssi on s, 51 ét udi an ts on t ob te nu le ur di pl ôm e co ur s A et 42 le di pl ôm e co ur s B. Ge mb lo ux – Fl or en ne s – An de rl ue s – Le s Wal ef fe s Co ndui te de tr ou pe au vi an de ux : For ma ti on de 16 he ur es po ur ba la ye r di ffé re nts thè me s te ls que la ge st io n de l’ al ime nta ti on , la re pr od uc ti on et la sé le ct io n de s an ima ux , la re la ti on en tr e ge st io n en vi ro nne me nta le et san té an ima le , le s ma rc hé s de la vi an de bo vi ne , et c. 11 pa rt ic ip an ts - Mi ch am ps Ph yt ol ic en ce P2 : 16 pa rt ic ip an ts – Ge mb lo ux et Mi ch am ps Te ch ni que de co ns er va ti on de la vi an de : une fo rm at io n co mp lè te de 49 he ur es av ec de s asp ec ts thé or iq ue s te ls que le s bo nne s pr at iq ue s d’hy giè ne , le ca lc ul de re nta bi lit é d’un pr oj et , le s ob liga ti on s lé ga le s, et c. En su it e, le s él èv es s’ ex er ce nt à ré al is er de s co ns er ve s, sa la is on s, pl at s sou s vi de s, et c. 8 pa rt ic ip an ts - Ge mb lo ux Nous avons besoin d’un coup de pouce... Pour réaliser ce pro - jet, nous avons besoin de vous ! En effet, nous avons opté pour le fi - nancement participatif afin de le mener à bien ! En tant que partenaire de Miimosa, il nous paraissait évident de travailler avec cette pla - teforme. N’hésitez pas à faire circuler le lien ci-des - sous auprès de tous vos contacts, mais aussi à contribuer à la récolte de fonds si vous le dési - rez ! http://www.mii - mosa.com/be/projets/ communiquer-cest- etre-acteur-de-notre- avenir Nous compto N s sur vous ! Vous le savez, la FJA a placé la commu - nication sur l’image de l’agriculture au cœur de ses actions  ! Pour deux raisons évidentes : d’abord parce que la communi - cation est à l’heure actuelle un enjeu ma - jeur tous secteurs confondus, et donc pour l’agriculture aussi ! Mais aussi parce que la FJA se veut à l’écoute de ses 3.000 membres et a constaté leur envie de plus en plus mar - quée de communiquer et de mettre en avant leur métier. D’autant plus qu’il est de nos jours la cible régulière d’attaques virulentes et infondées. Pour ces raisons, une campagne de valori - sation de l’image du métier d’agriculteur et de l’agriculture wallonne est lancée ! Nous vous soumettons aujourd’hui notre projet de réalisation de panneaux qui, nous l’espérons, fleuriront tout bientôt aux quatre coins du territoire wallon. Ces panneaux seront placés dans les cam - pagnes et sur les bâtiments de fermes. Ils se - ront également de précieux supports lors de différents évènements, notamment agricoles. Une distribution de ces panneaux sera pré - vue auprès de nos jeunes agriculteurs princi - palement, mais pas exclusivement puisque les familles d’agriculteurs souhaitant valori - ser l’image du métier sur leurs exploitations pourront également introduire une demande. Par Françoise Deliège

2. 02 19 juillet 2018 Zoom sur les formations Par Mélanie Favereaux La Fé dé rat io n de s Je un es Agr ic ul te ur s re ch er ch e de s FO RMA TE URS po ur so n ce nt re de fo rm at io n pr of es si on ne lle La FJ A es t le pl us im po rt an t ce nt re de fo rm at io n pr of es si on ne lle ag ric ol e en Ré gi on Wa ll on ne et pr op os e pl us ie ur s ty pe s d’ ac ti vi té s à de st in at io ns du publ ic ag ric ol e (f or ma ti on s de ba se , st ag es , sé an ce s d’ in fo rm at io n, fo rm at io ns co nt in ué es , et c. ). La FJA or ga ni se de s fo rm at io ns ag ric ol es de pe rf ec ti on ne me nt , ap pe lé es "C ou rs C" . Le s co ur s C so nt de s co ur s de sp éc ialis at io n et /o u de di ve rsifi ca ti on de st in és au x pe rso nne s qui so uha it en t se me ttr e à jo ur , se pe rfe cti on ne r, se di ve rsifi er ou se la nc er da ns un pr oj et ag ric ol e. CO UR S C : Renf or ce r l’ au to no mi e al im en ta ir e de so n ex pl oi ta ti on (T ou rn ai) So uc ie us e de pr op os er de s co ur s in no va nt s et ad ap tés au x mu ta ti on s ra pi de s qu e co nna ît le mo nde ag ric ol e, la FJ A re ch er ch e de s fo rm at eu rs ré po nda nt au pr of il su iva nt : - Di pl ôm e de ni ve au su pé ri eu r (B ac ou Ma st er ) en li en av ec la ma ti èr e à do nne r - Co nna is san ce s ac tu ali sé es su r la ma ti èr e do nné e - De pr éf ér en ce , po uv oi r dé mon tr er une exp ér ie nc e de fo rm at io n ou de co mm uni ca ti on - Sa ns ob je ct if co mm er ci al No us re ch er ch on s de s fo rm at eur s po ur le s ma ti èr es su iv an te s: Pr og ra mm e He ur es Al im en ta ti on , Ra ti on s et pe rfo rm an ce s de pr od uc ti on 4h th éo rie Aut on om ie alim en ta ire as pe cts éc on om iq ue s 4h th éo rie Ge st io n de l' he rb e, Pr airie s mu lt i- es pè ce s, dé ro bé es et su rse mi s, et c. 4h th éo rie Pr ot éa gi ne ux et fe rt ili sa ti on 4h th éo rie Vis it e de fe rm e* 4h pr at iq ue Co ndi ti on s : - Et re di sp on ib le en so ir ée de 18 h à 22h ou jo ur né e* - Ho no rai re : 48 € br ut /h , co mp re na nt le s tr aje ts , la pr ép arat io n de s su ppo rt s et le s co rre ct io ns - Si vou s do nne z co ur s po ur vo tr e co mp te pr op re , vo us de ve z di sp os er d’ un st at ut so ci al (i ndé pe nda nt à ti tr e co mp lé me nt aire ou pr in ci pa l) - Si vou s do nne z co ur s po ur le co mp te d’ un or ga ni sm e, le pa ie me nt se ra ef fe ctu é à vo tr e or ga ni sm e et vo us n’ av ez pa s be so in d’ un st at ut so ci al Co nt ac t et re ns ei gn em ent s : CV et le tt re de mo ti va ti on à ad re ss er à Mé lan ie Fa ve re au x – 08 1/ 62 7. 424 ou me lan ie .f av er ea ux @f ja. be Il est temps de s’inscrire pour les cours A et B ! Cours A : Cours en soirée - Nivelles (mardi et jeudi) - Gembloux (lundi et mercredi) - Gembloux BIO (lundi et mercredi) - Ciney (mardi et jeudi) - Leuze-en-hainaut (mardi et jeudi) - Les Waleffes (lundi et mercredi) - La Reid (lundi et mercredi) - Libramont (mardi et jeudi) Cours en journée - Gembloux (d’octobre à décembre 2018) - Longvilly de janvier à avril 2019 Cours B : Cours en soirée - Nivelles (mardi et jeudi) - Anderlues (mardi et jeudi) - Gembloux (lundi et mercredi) - Ciney (mardi et jeudi) - Leuze-en-Hainaut (lundi et mercredi) - Etalle (lundi et mercredi) - La Reid (mardi et jeudi) Cours en journée - Gembloux de janvier à avril 2019 (mercredi et vendredi) - Longvilly de janvier à avril 2019 (mardi et jeudi) - Libramont d’octobre à décembre 2018 (mardi et jeudi) Voici les cours qui seront organisés : - Renforcer l’autonomie alimentaire de son exploitation (Bastogne et Tournai) : 20H - Préparer une activité de diversification sur mon exploitation (Tournai) : 20H - Initiation à l’insémination artificielle bovine (Neufmaison, Basse-Bodeux et Surice) : 30H - Perfectionnement en insémination artifi - cielle – partie théorique (Liège et Ciney) : 20H Les cours C reprendront en automne 2018, inscrivez-vous dès maintenant ! Vous pouvez vous inscrire dès à présent pour ces formations via le formulaire sur notre site internet (onglet cours C). Nous prendrons contact avec vous dès que la formation sera mise en place. - Perfectionnement en insémination arti - ficielle – partie pratique (Liège et Ciney) : 24H - Initiation à l’élevage ovin (Ciney) : 48H - Parage préventif, curatif et boiteries (Ciney et Theux) : 24H - Techniques de traite (Theux) : 11H - Manipulation et contention des bovins (Ciney) : 24H Bon à savoir  : > Les cours en soirée se déroulent de 19 à 22h et les cours en journée de 9h à 16h. > Les sessions en soirée se déroulent d’octobre 2018 à avril 2019. > Les sessions en journée se déroulent d’octobre à décembre 2018 ou de janvier à avril 2019. > Le formulaire d’inscription est disponible sur notre site internet (www.fja.be) jusqu’à la fin du mois d’août.

1. Fo ir e de Libr am on t Ve ndr ed i 27 ju ille t --> lundi 30 ju ille t St and 29- 18 Au pr ogr am me : • Ec hang es en tr e les je unes ag ric ult eur s, les rur aux et le s co nsom ma te ur s • Ec hang es av ec le s diff ér en te s délég ati ons pr és en te s • Disc our s du Pr ésiden t Pier re And ré • In te rv en tio ns des Mi ni st re s de l’ Ag ricultur e • Démons tr ati on per mis G • Re nc on tr e av ec le s ac te ur s politique s et agric oles • Vo te s des visit eur s pour le co nc our s vidé o «Le s je une s ag ric ult e ur s, ac te ur s de leur ima ge » Ani ma tio n Co ns eil Po sitionn eme nt Fo rma tio n N° 160 19 juillet 2018 Journal officiel de la Fédération des Jeunes Agriculteurs Fédération des Jeunes Agriculteurs - Chaussée de Namur, 47 - 5030 Gembloux Tél. 081/60.00.60 - Fax 081/60.05.27 - E-mail: info@fja.be - Site: www.fja.be 01 19 juillet 2018 Edito L’été sera chaud Lors de cette coupe du monde, la Belgique s’est encore rapprochée du top mondial ! Gageons que ces joueurs vont encore mûrir et, pourquoi pas, nous offrir un titre européen dans deux ans. Et puis, pour certains, une reconversion agricole ? Je fais bien entendu allu - sion aux déclarations d’Eden Hazard dans un reportage diffusé en prélude à l’épopée russe. Eden, s’il atteint ses objectifs de reconversion, devra faire face à une nouvelle PAC et à de nouvelles dispositions liées à la réforme du Bail à Ferme. PAC Le 1er juin dernier, la Commission européenne a sorti ses propositions relatives à la PAC post 2020. Rien de neuf sous le soleil. Malheureusement, ces propositions vont dans le sens de la première communication de cette dite Commission en décembre dernier. Du changement dans la continuité... Car, si on assiste bien à quelques évolu - tions majeures, l’orientation, elle, reste inchangée : toujours plus de compétiti - vité sans mesures de marché avec une conditionnalité renforcée. Comment concilier ces deux objectifs? Il reviendra notamment aux états membres de le faire puisque la principale modification réside dans le renforcement de la subsi - diarité. En clair, ceux-ci auront plus de latitude pour prioriser la politique qu’ils entendent mener. Avancée  ? Oui car la Région Wallonne pourra elle-même définir ce qu’est un jeune agriculteur et le niveau de moyens à leur allouer ou encore ce qu’est un actif, notam - ment. Un peu moins dans la mesure où cela se cantonnera toujours dans les balises fixées par la Commission. Et clairement non, quand on sait que cette subsidiarité va dans le sens d’une renationalisation de la PAC : les diffé - rences s’accentueront entre pays, et des distorsions entre états membres plus concurrentiels ou qui auront décidé de mettre plus de moyens se produiront indubitablement. Quelle signification pourrons-nous encore donner au « C » de PAC ? Commune ou Clivante ? En ce qui concerne spécifiquement les jeunes agriculteurs, en lieu et place des 2 % maximum permis dans la PAC actuelle, la Commission exige des EM qu’ils leurs mobilisent 2 % minimum. La proposition parait alléchante. A la nuance près que ces 2 % minimum intègreront les montants « jeunes » du premier et du deuxième pilier (donc y compris les aides à l’installation). La RW atteint déjà 1,8 % avec le seul premier pilier. Dans un contexte budgétaire restant encore incertain mais de toute façon annoncé en diminution de l’ordre de 15 % à prix constant, il y aura nécessairement des arbitrages à faire. Bref, au plus les moyens seront attribués aux jeunes agriculteurs, au plus apparaitront des rabotages dans d’autres mesures... Si la Commission avait pour objectif d’opposer les générations, elle n’aurait pas procédé autrement... Les trilogues (Commission, Parlement et conseil des Ministres de l’agriculture) com - menceront réellement au cours du mois de septembre. Nous aurons alors des prévisions plus précises quant à l’impact sur l’agricul - ture wallonne. En attendant, la FJA reste mobilisée tant au niveau wallon qu’au niveau européen via le CEJA. Nous nous battrons ar - demment, notamment au niveau de la défini - tion de l’agriculteur actif. Encore plus dans un contexte budgétaire en diminution, il est pri - mordial pour la FJA que les aides européennes aillent d’abord vers celles et ceux qui exercent réellement une activité agricole. Plus que ja - mais, nous revendiquons que les agriculteurs qui se maintiennent en activité au-delà de leur carrière et qui n’ont pas de successeurs soient exclus du régime d’aide de la PAC. BAIL A FERME Au niveau de la réforme du bail à ferme, le projet de décret a été adopté en première lecture au Gouvernement wallon. Une phase de consultation a d’ores et déjà débuté. Les grandes lignes de la réforme ont été adoptées pour les mesures faisant déjà consensus. A ce niveau, pas de surprise. Par contre, certains points extrêmement importants n’ont pas pu faire l’objet d’un accord. Citons surtout la ces - sion privilégiée. Certains remettent en ques - tion l’activation de cette disposition en fin de bail ordinaire. Soyons clairs, la FJA s’offusque : alors que le renouvellement en agriculture est dans une situation catastrophique, cette disposition pourtant essentielle est remise en question. Il est clair que si la cession privi - légiée devait être écornée, la FJA s’opposerait purement et simplement à toute réforme. Nous espérons que, lorsque les températures seront retombées à un niveau normal, cer - tains responsables politiques retrouveront la raison ! IMAGE DE L’AGRICULTURE Vous n’êtes évidemment pas sans savoir que depuis plusieurs années, et le phéno - mène s’est particulièrement intensifié ces derniers mois, le secteur agricole a été la cible de campagnes à charge, sans distinction ni nuance. Campagnes de soi-disant bien penseurs abondamment et aveuglement relayées par la presse, sans doute pour surfer sur la rémunératrice vague anxiogène. De fait, les agriculteurs et leurs modes de production sont présentés comme des pol - lueurs de l’environnement, de empoison - neurs de la santé, des responsables du dérè - glement climatique. Cela alors que les agri - culteurs wallons respectent, sans doute, les normes les plus sévères au monde. Suite à une soirée qui avait pour but d’écou - ter les besoins et attentes de nos membres, nous nous sommes vite rendu compte que cette problématique les touchait particuliè - rement. Nous avons pris le taureau par les cornes et avons placé le travail sur l’image de notre secteur au centre de notre dernière assemblée. Plutôt que d’être passif et de faire le gros dos en espérant que cela passe, la FJA a tenu à bomber le torse en voulant prendre en main une communication positive autour des métiers de l’agriculture. Bien évidemment, on ne s’improvise pas communicant. C’est pourquoi il nous a sem - blé primordial de mettre en place un cycle de formations pour préparer les jeunes agricul - teurs à communiquer efficacement vers les consommateurs. La formation se découpe en un module théorique et un autre pratique qui prépare essentiellement le jeune agriculteur à réa - liser des vidéos qui font office d’instantanés sur leurs bonnes pratiques et leur amour du métier. Pour créer une saine émulation, nous avons lancé un défi sous forme de concours, qui verra les meilleures vidéos récompensées lors de la Foire de Libramont. Il n’est pas trop tard pour vous lancer ! Notez que ce projet est soutenu par le Ministre Denis Ducarme que la FJA tient à remercier. FOIRE DE LIBRAMONT Comme chaque année, la FJA sera présente à la foire de Libramont. N’hésitez pas à nous rendre visite à notre stand (29.18) pour échan - ger sur vos réalités quotidiennes. Nous serons ravis d’y prêter un oreille attentive mais aussi de partager un moment d’accueil et de convi - vialité durant toute la foire et notamment le lundi midi à l’occasion de notre traditionnel drink. Guillaume Van Binst – Secrétaire général

8. 08 19 juillet 2018 ANIMA TION CO NSEIL POSITIONNEMENT FORMA TION POURQUOI ? NOS AXES DEVENIR MEMBRE D’ ABORD POUR ... Ü Re nc ontr er d’autr es jeunes futur s agriculteur s ou agriculteur s installés Ü T’ in ve stir et participer à l’or ganisation d’activités ré cr éativ es, sportiv es, cultur elles,... Ü T’ inf ormer des pos sibilités de fo rmations et de l’actualité agric ole Ü Donner ton av is, fa ir e des pr opositions pour pr épar er les positions de la FJA sur les sujets qui co nc ernent dir ectement les jeunes agriculteur s ET EN PL US ... Ü Re ce vo ir l’hebdomadair e « Pleinchamp » et le co mplément « L’ Echo Des Jeunes » GRA TUITEMENT Ü Obtenir des ré ductions sur les activités organisées par la FJA COMMENT ? Re nde z- vo us sur le site www .fja.be dans la rubrique "De ve nir membr e" et suiv ez la pr oc édur e DEVENIR MEMBRE 1 AN d'affiliation ➔ 10 € Chaus sée de Namur 47 - 5030 Gembloux Té l : +32(0)81/62 74 41 - Mail : inf o@fja.be Pr enons en main l'agricultur e de demain Robin V ANNE st E  : «Contribuer à la défense de notre secteur» Robin Vanneste a fait son entrée au Bureau National de la FJA lors des dernières élections. L’occasion de faire plus ample connaissance avec un jeune agriculteur passionné et impliqué. Pierre D’Hulst Robin, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ? Je suis fils d’agriculteur. L’exploitation familiale se situe dans le Brabant Wallon, à Lasne. Elle est de type conventionnel, avec de l’élevage BBB et principalement des cultures. Je suis âgé de 21 ans et je suis actif au sein de la section FJA de Seneffe. Au niveau scolaire, j’ai suivi le cur - sus technique à l’Ecole d’Agronomie et des Sciences de Ciney. J’ai ensuite travaillé dans l’aménagement d’exté - rieur, et je me suis lancé cette année dans le maraîchage bio. Je cultive pour le moment mes produits à Soignies, sur une parcelle d’un hec - tare et demi, tout en les commerciali - sant sur l’exploitation familiale. Mais d’ici trois ans, une parcelle de deux hectares passera en bio à Lasne, ce qui sera bien évidemment plus pratique pour moi. q uel est ton parcours au sein de la FJA ? Je suis devenu membre il y a quatre ans, via un cousin qui était alors Président de la section de Seneffe. Voici trois ans, je me suis présenté aux élections, et je suis devenu tréso - rier de la section. L’an dernier, je suis devenu le représentant de la section de Seneffe à la Province, et je me suis aussi présenté aux élections natio - nales, sans succès. Et cette année, je suis devenu Vice-Président de la pro - vince de Hainaut, tout en faisant mon entrée au sein du Bureau national. Pourquoi as-tu fait le choix de t’impliquer au sein du mouve - ment ? Je m’investis à la FJA parce que je suis un fervent défenseur de la cause agricole. Nous sommes de moins en moins bien perçus dans la société, et il est donc important d’œuvrer à la dé - fense de notre secteur. J’étais vraiment désireux d’intégrer le Bureau national afin de m’impliquer dans les déci - sions du mouvement. L’installation des jeunes est bien évidemment un thème central, mais j’aimerais éga - lement apporter mon expérience au niveau des créations d’activités et du circuit-court, puisque je suis en train de faire ce cheminement et que je me rends compte que les embûches ne manquent pas. La FJA à la rencontre de ses homologues français : les JA ! multiplient les actions pour faire découvrir leur métier et savoir-faire : ouverture de l’agri - culture vers les consommateurs, ferme en ville, ferme ouverte, promotion des produits locaux,... La FJA a également mis l’accent cette année sur le renforcement de l’image positive via l’organisation de formations en commu - nication. La communication peut s’opérer déjà au sein même du mouvement de jeunesse agri - cole. La FJA a la chance de compter parmi ses membres de jeunes ruraux qui enrichissent les échanges contrairement à nos homolo - gues français, dont la condition d’accès aux réseaux est la suivante : être installé en agri - culture. Quelle est la raison pour laquelle ce jeune rural adhére à un mouvement professionnel agricole  ? L’engagement se fait avant tout pour des idées ! Autant chez les JA qu’à la FJA, la convivialité est la base du mouvement. Ensuite, ils partagent toute une série de va - leurs et la volonté de participer à l’évolution du système plutôt que de le subir. En parlant d’évolution : comment sera le syndicalisme de demain ? Les réponses des orateurs étaient assez vagues. Cependant cer - tains s’accordent à dire que : - L’important est de prendre en compte les besoins individuels des adhérents plutôt que de manière collective. En d’autres termes  : replacer l’individu au centre. - L’histoire est à analyser : comprendre d’où l’on vient pour savoir où aller en termes de syndicalisme. - Le raccrochement aux valeurs est à garder à l’esprit - L’importance de la formation au vu de la multifonctionnalité du métier d’agriculteur. Les discussions se sont terminées par une note positive : le réseau Jeunes Agriculteurs a une place importante dans l’horizon agri - cole et une bonne reconnaissance politique. Les idées des membres sont innovantes et les pistes de solutions ne manquent pas ! Le 7 juin dernier, la FJA a fait le déplace - ment en France jusqu’aux Hautes Pyrénées, à Lourdes plus précisément, à l’occasion du 52ème congrès des Jeunes Agriculteurs. Chaque année, près de 700 jeunes agricul - teurs français se réunissent le temps de deux journées pour travailler, mais aussi pour un moment de retrouvailles. Au programme : assemblée générale, vote du rapport d’orien - tation sur la résilience des exploitations agri - coles, renouvellement du conseil d’adminis - tration et table-ronde sur l’engagement syn - dical et son rôle dans la société d’aujourd’hui. Notre Vice-président National de la FJA, Sébastien Geens, était convié à cette table ronde afin de présenter la situation en Belgique. La réflexion a commencé par l’his - toire des différents mouvements, et il en est clairement ressorti que l’engagement syn - dical est intimement lié à l’histoire de l’agri - culture. Il est important de rappeler que les mouvements professionnels accumulent au fil du temps des victoires syndicales ! Cependant, les attentes sociétales évo - luent et le métier d’agriculteur aussi. Naturellement, les revendications syndicales prennent en compte ces problématiques. L’engagement change aussi en fonction du parcours et des priorités familiales et pro - fessionnelles. Les besoins changent au fil du temps et il est primordial de fournir des leviers pour que les adhérents créent le mou - vement à leur IMAGE. Avec en toile de fond une ligne de conduite basée sur trois notions primordiales : la réactivité, l’évolution et la réorientation. Le regard actuel de la société sur l’agricul - ture est souvent faussé par une méconnais - sance malgré une image plutôt positive. Les jeunes agriculteurs en sont conscients et Par Florence Desmet

7. 18 avril • Section locale de Nivelles-Genappe Journée du monde rural Journée du monde rural sur la Grand place de Louvain-la-Neuve. Promotion des produits du terroir aux publics estudiantins par des dé - gustations de fromage et de viande, ainsi qu’un lancer de ballots. 21 avril • Section locale de WPJ Weekend champêtre Weekend champêtre de la WPJ à Jodoigne. Au programme : souper de produits du terroir le samedi soir et le dimanche toute la journée, bal - lade de vieux tracteur, marché du terroir et ferme ouverte. Place aux membres ... 10 mai • Section provinciale de Namur Belle mobilisation Les membres de la Province de Namur étaient présents à Namur en mai : dégustation de notre viande wallonne, quizz, échanges avec les consommateurs, ... Belle mobilisation ! 29 avril • Section locale de Philippeville Ferme en ville Ferme en ville organisée par la section locale de la FJA sur la place d’armes à Philippeville à l’occasion du carrefour des générations. 1 juillet • Section locale de Silly Jeux inter-FJA 45 équipes ont participé aux jeux inter-FJA organisés par la FJA de Silly ce 1ier juillet à Gondregnies. Belle journée de convivialité et d’entraide pour tous les participants ! 8 avril • Section locale de Sprimont Barbecue de printemps Barbecue de printemps annuel organisé par les membres de la section locale de Sprimont. Cette année, le cochon à la broche a régalé plus de 100 participants. 7 juillet • Section locale de Beauraing Sensibilisation Les membres de la section locale de Beauraing rencontrent les consom - mateurs devant le Colruyt de Wellin : sensibilisation des clients à pro - pos de la filière viande ! 29 avril • Section provinciale du Brabant Promouvoir la viande Les membres de WPJ étaient présents devant le Delhaize de Jodoigne pour promouvoir la viande wallonne et échanger avec les consomma - teurs ! 26-27 mai • Section locale Centre-Ardennes Weekend de la viande Organisation d’un week-end de la viande ; « De la prairie à l’assiette » pour les membres de la section locale Centre-Ardennes. Au pro - gramme : renforcement des liens entre producteurs et consommateurs, jeux concours, marché de produits locaux et grand souper avec plus de 500 couverts. 28 avril Section Provinciale du Brabant Dégustation de viande Dégustation de viande wallonne au marché de Nivelles le samedi matin grâce aux membres de la section de Nivelles Genappe. Echanges avec les consommateurs et convivialité au programme ! 14 mai • Section provinciale de Namur Au marché de namur Les membres de la Province de Namur en action au marché de Namur : promotion de notre viande wallonne et sensibilisation du consom - mateur ! 17 juin Section locale de Tournai 1 Dégustation de viande A l’initiative de la Fja Tournai, la FJA Province du Hainaut organisait une dégustation de viande lors de Journée agricole de Saint Léger- Balade gourmande-Concours BBB afin de sensibiliser le grand public et parler de leur métier. 21 mai • Section locale de Nivelles Foire agricole de Nivelles Félicitations à la Fja Nivelles Genappe pour sa mobilisation dans le cadre de la Foire Agricole de Nivelles avec son traditionnel lancer de ballots et sa Ferme en Ville. 07 19 juillet 2018 3 nouveaux collègues ont rejoint l’équipe du bureau administratif Après avoir obtenu mon diplôme de bioin - génieur à Gembloux Agro-Bio Tech en 2015, j’ai commencé à travailler au département de l’agriculture du SPW. J’ai acquis de nom - breuses connaissances dans le domaine de la politique agricole commune et les procédures administratives. J’ai décidé de changer de milieu afin d’être plus en contact avec les agriculteurs afin de répondre à leurs besoins et difficultés de plus en plus présents. La thématique des forma - tions me parle beaucoup car c’est une étape indispensable pour garantir une agriculture durable, quels que soient le type d’agriculture, l’âge de l’agriculteur ou encore la taille de l’exploitation. Non seulement les formations agricoles permettent aux jeunes de s’installer, mais elles permettent également aux instal - lés d’actualiser leurs pratiques et connais - sances du monde agricole actuel. Lancez-vous dans vos projets en vous inscri - vant aux cours A, B et C ! N’hésitez pas à me contacter ou venir me trouver lors d’événe - ments pour toute question relative aux for - mations ! Je vous écouterai et conseillerai avec plaisir. A bientôt, Mélanie melanie.favereaux@fja.be 081/627.424

6. 06 19 juillet 2018 3 nouveaux collègues ont rejoint l’équipe du bureau administratif h élène s chyns Bonjour chère lectrice, cher lec - teur, Ayant récemment rejoint le bu - reau administratif de la Fédération des Jeunes Agriculteurs, j’ai saisi l’occasion de me présenter à vous en écrivant cet article. Je suis plongée depuis mon plus jeune âge dans le milieu agricole. J’ai eu la chance de grandir dans une exploitation familiale située à Aubin-Neufchâteau (Dalhem) dans un petit village situé dans le Pays de Herve en province de Liège. Celle-ci est tournée vers la production lai - tière. C’est en raison de ma passion pour le monde agricole en général, et ma soif de connaissance du milieu, que j’ai décidé d’entreprendre des études d’agronomie au sein de la Haute école de la province de Liège de La Reid, près de Spa. Durant ma jeunesse, j’ai eu l’op - portunité d’être présidente durant trois ans, du mouvement de jeunes de mon village. Cette riche expé - rience m’a permis de m’affirmer et de renforcer mon intérêt pour les jeunes et les activités qu’ils mettent en place pour promouvoir leurs idées. J’ai ainsi pu forger des liens forts avec eux et montrer mon carac - tère. Après ma formation en agrono - mie, j’ai eu la chance de travailler au sein de l’asbl Agricall, qui a pour but d’aider les agriculteurs en difficultés dans toute la Région wallonne. Cette expérience m’a permis de m’ouvrir d’avantage au monde agricole et d’ouvrir les yeux sur la dureté du milieu et de l’attachement qu’ont les agri - culteurs pour leur travail. Ces deux années m’ont permis de renfor - cer mon intérêt au monde agricole et pour son avenir. J’ai donc décidé de me réorienter vers l’avenir de l’agriculture comme le dit si bien ce slogan : « Pas d’avenir sans agricul - ture, pas d’agriculture sans avenir ». Il m’a donc paru logique d’intégrer l’équipe de la FJA pour contribuer à mon échelle à amélio - rer l’agriculture de demain. Ma tâche première est d’encadrer les porteurs de projet demandeurs des aides ADISA pour réaliser un stage agricole. Je suis présente pour les conseiller afin qu’ils trouvent un lieu de stage qui leur convient et qu’ils en retirent un maximum d’expé - rience bénéfique pour leur futur projet. J’ai également la chance de pouvoir suivre les sections locales des provinces de Liège et du Luxembourg. Cette partie de mon travail me permet de rester proche de la réalité du terrain et d’accompagner les jeunes dans les démarches administratives, syndicales, organisation d’évènements pour qu’ils puissent facilement promouvoir et mettre en avant leur futur métier. L’agriculture est en continuel changement avec de nombreux enjeux (sociaux, écono - miques...). Ce sont les jeunes d’aujourd’hui qui sèment l’agriculture de demain. Il est essentiel que le jeune puisse acquérir toutes les compétences nécessaires pour pouvoir vivre décemment de son métier en prenant les meilleures décisions pour lui mais aussi pour les citoyens qui l’entourent. N’oublions pas que l’un des piliers principaux dans notre société est l’alimentation. C’est pour - quoi le métier d’agriculteur mérite une at - tention particulière. L’union fait la force! Le partage de connaissances et d’opinions, est à mon sens enrichissant et porteur de solutions. C’est pourquoi je vous invite à participer active - ment aux différents débats syndicaux et aux groupes de travaux à thématiques spé - cifiques organisés au sein de la FJA. J’espère avoir la chance de vous rencontrer bientôt et d’écouter vos avis sur le présent et le futur de notre secteur.  Je serai également ravie de vous accompagner dans la réalisa - tion de vos projets!! Hélène Schyns helene.schyns@fja.be 081/627.303 Pierre Dhulst Chers membres, Je me permets de vous écrire ces quelques lignes afin de me présenter : je m’appelle Pierre D’Hulst, et je viens de rejoindre l’équipe de la FJA en tant que chargé de mis - sion pour la communication. J’ai déjà eu l’occasion de rencontrer certain(e)s d’entre-vous au cours des deux années écoulées, que ce soit à l’occasion de Mélanie Favereaux Certains le savent sans doute déjà, j’ai inté - gré l’équipe administrative de la FJA fin avril 2018, pour remplacer Julie Lebrun. Je suis donc la nouvelle chargée de missions forma - tion-information. Je m’appelle Mélanie Favereaux et je pro - viens de la commune de Profondeville, en pro - vince de Namur. Bien que je ne sois pas issue d’une famille d’agriculteurs, j’ai toujours été proche du milieu agricole grâce à mes études mais également ma belle-famille et mon compagnon, qui gèrent une exploitation agri - cole depuis 5 générations. Après avoir obtenu mon diplôme de bioin - génieur à Gembloux Agro-Bio Tech en 2015, j’ai commencé à travailler au département de l’agriculture du SPW. J’ai acquis de nom - breuses connaissances dans le domaine de la politique agricole commune et les procédures administratives. J’ai décidé de changer de milieu afin d’être plus en contact avec les agriculteurs afin de répondre à leurs besoins et difficultés de plus en plus présents. La thématique des forma - tions me parle beaucoup car c’est une étape indispensable pour garantir une agriculture durable, quels que soient le type d’agriculture, l’âge de l’agriculteur ou encore la taille de l’exploitation. Non seulement les formations agricoles permettent aux jeunes de s’installer, mais elles permettent également aux instal - lés d’actualiser leurs pratiques et connais - sances du monde agricole actuel. Lancez-vous dans vos projets en vous inscri - vant aux cours A, B et C ! N’hésitez pas à me contacter ou venir me trouver lors d’événe - ments pour toute question relative aux for - mations ! Je vous écouterai et conseillerai avec plaisir. A bientôt, Mélanie melanie.favereaux@fja.be 081/627.424 votre congrès ou encore lors de la Foire de Libramont, notamment. Je travaille en effet à la FWA depuis janvier 2016, au service presse. Depuis la mi-juin, je cumule cette fonction à mi-temps avec celle de chargé de communication pour votre mouvement, à mi-temps également. Le défi m’a directement attiré dans la mesure où je suis particulièrement sensible à vos messages ainsi qu’aux valeurs que vous véhiculez. Je suis donc ravi d’avoir été choisi pour mener à bien cette mission qui consistera à soigner la communication du mouvement, tout en vous encourageant à prendre en main la vôtre, comme vous en avez exprimé le souhait. Je suis à votre entière disposition et serai très heureux de pouvoir échanger avec vous à l’avenir. À bientôt, notamment à la Foire de Libramont qui approche à grands pas ! Pierre Pierre.dhulst@fja.be 081/627.422 Planning Challenge CMJ 2018 Juillet et Août SAMEDI 21 JUILLET FJA SOIGNIES : CMJ BBB chez Monsieur et Madame Dechief- Flore, Rue Triboureau 15 à 7190 Ecaussinnes. DIMANCHE 22 JUILLET FJA CINEY   : CMJ BBB à la ferme Beck, Rue Saint-Roch 3 à 5362 Monin. DIMANCHE 29 JUILLET  FJA PHILIPPEVILLE : CMJ BBB chez Pascal Bocart, Rue du Tilleul 9 à 5630 Daussois. SAMEDI 4 AOÛT FJA AUBEL  : CMJ PN chez Famille Heydendael, Hagelstein 66 à 4880 Aubel. DIMANCHE 12 AOÛT FJA TNG  : CMJ BBB chez Thomas et Delphine Cnockaert-Virendeels, Rue des Fosses aux Sables 31 à 5621 Hanzinne. FJA ANDENNE  : CMJ BBB FJA BASTOGNE  : CMJ BBB DIMANCHE 19 AOÛT FJA DINANT  : CMJ BBB DIMANCHE 26 AOÛT FJA BEAUMONT  : CMJ BBB FJA NAMUR-SUD  : CMJ BBB SAMEDI 1 er SEPTEMBRE FJA HOUFFALIZE-VIELSALM  : CMJ BBB DIMANCHE 2 SEPTEMBRE FJA FOSSES-LA-VILLE  : CMJ BBB DIMANCHE 9 SEPTEMBRE FJA CENTRE ARDENNE  : CMJ BBB DIMANCHE 16 SEPTEMBRE FJA SILLY  : Finale provinciale du Hainaut des CMJ BBB FJA NORD LUXEMBOURG  : Finale provinciale du Luxembourg des CMJ BBB SAMEDI 29 SEPTEMBRE FJA ARDENNES LIEGEOISES  : Finale Nationale du challenge des CMJ PN DIMANCHE 30 SEPTEMBRE FJA FLEURUS  : Finale Nationale du challenge des CMJ BBB

Vues

  • 563 Total des vues
  • 438 Vues du Site web
  • 125 Vues incluses

Actions

  • 0 Partages sociaux
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 72 www.fja.be
  • 3 proxy.fja.be